Studio La Cosca, le Temple d’Akhenaton et d’IAM 34 Chemin des Grottes Loubières, 13013 Marseille
2871

Le Studio La Cosca, ce temple du rap marseillais, le cœur de l’oeuvre d’Akhenaton et du groupe marseillais IAM, se trouve là où on ne l’imagine pas…perdu dans la garrigue, dans une ancienne bergerie au pied du Massif de l’Etoile sur le chemin des Grottes Loubières !

Studio La Cosca, le Temple d'Akhenaton et d'IAM, MarseilleC’est dans ce lieu improbable, isolé, derrière des murs discrets, graffés d’un Maradona et d’un Malcom X devant un paysage marseillais et New-yorkais, que se sont joués et s’écrivent encore les grandes heures du rap made in Marseille…

Les 400 m² de La Cosca accueillaient initialement, (après la période bergers et chèvres) la toute première radio marseillaise consacrée au hip-hop fondée par Patrick Gastine et Philippe Subrini.

Il sont les créateurs des toutes premières émissions radio dédiées au mouvement hip-hop en France. Après avoir fait leurs débuts sur Radio Delta Sud en Arles, ils créent ici en août 1983, sur Radio Star Marseille, l’émission Prelude, du nom d’un célèbre label New-yorkais, et par la suite Vibration sur Radio Sprint.

Ils seront les correspondants de La Zulu Nation (une organisation internationale pour la prise de conscience hip-hop créée et dirigée par le musicien Afrika Bambaataa).

C’est ce lieu rempli d’histoire que le marseillais Philippe Fragione alias Akhenaton, a racheté pour installer les bureaux d’IAM, et construire leurs studios d’enregistrement avec notamment le Studio A  (le principal où sont nés les albums Saison 5, Revoir un Printemps, Soldats de fortune…) et le Studio B.

Studio La Cosca, le Temple d'Akhenaton et d'IAM, Marseille

Extrait de la vidéo « Le Studio La Cosca avec Akhenaton (La Boite Noire) », à découvrir dans l’onglet vidéo

C’est en 1985, que Philippe Fragione et Éric Mazel (alias Khéops) rejoignent l’équipe de Vibration de Philippe Subrini. Un premier groupe se forme en 1986 sous le nom de Lively Crew et compte cinq membres : Akhenaton, DJ Kheops, Nasty Mister Bollocks (Laurens), MCP One (Philippe) Sudio (Didier).

L’année suivante, Akhenaton et Kheops partent passer l’été à New York. De retour sur Marseille, le Lively Crew ne compte plus que deux membres : Akhenaton et Kheops. Le groupe change de nom et devient B Boys Stance. En 1988, Shurik’n intègre la formation. En octobre 1989 Imhotep rejoint le groupe qui s’appelle désormais IAM avec la sortie d’une première cassette intitulée Concept.

Le groupe publie ensuite un premier maxi intitulé Red, Black and Green. suivi de leur premier album, … de la planète Mars en 1991, qui bénéficie d’un certain écho et voit IAM être diffusé dans les médias (radio, télé…).

Studio La Cosca, le Temple d'Akhenaton et d'IAM, MarseilleLa sortie du deuxième album Ombre est lumière, en 1993, permet à IAM d’accroître encore un peu plus sa popularité, grâce notamment à la chanson Je danse le mia, et ses 500 000 exemplaires vendus (atteignant la première place du Top 50 pour huit semaines en 1994, y demeurant classée presque neuf mois d’affilée). Le 13 février 1995, IAM est élu Groupe de l’année des Victoires de la musique.

Cette même année, Akhenaton publie son premier album solo, Métèque et mat introduit par un story-telling biographique qui retrace de manière fictive le parcours d’un ex-membre de la mafia, La Cosca, qui donnera son nom au studio d’enregistrement et à de nombreux projets de l’artiste.

La cosca (« l’artichaut », « le clan ») est une association mafieuse structurée par différents clans généralement comparés aux feuilles d’un artichaut.

Studio La Cosca, le Temple d'Akhenaton et d'IAM, MarseilleEn 2009, Akhenaton, passionné de cuisine, présente Cosca Cook, chaque lundi à 19 h, une émission culinaire sur la chaîne télévisée Cuisine+.

Durant une heure, il reçoit chez lui, dans sa propre cuisine, un proche célèbre pour cuisiner ensemble un plat, sur une idée de l’invité.

Il va également créer Akh WebTV. une émission web qui présente l’univers musical de l’artiste. Chaque lundi, une nouvelle émission était proposée aux internautes sur le site de la Cosca Network dont il a été le créateur et le producteur.

Le plus grand succès commercial d’IAM reste son troisième album, L’École du micro d’argent, publié en 1997, qui remporte deux récompenses aux Victoires de la musique.

Certifié disque d’or en seulement deux jours, il se vend au total à plus d’un million et demi d’exemplaires, atteignant le statut de disque de diamant en 2005. Découvrez la biographie complète d’IAM et d’Akhenaton.


SOURCES mucem.org & Samia Kadiri via streetguides.streetpress.com  & Wikipedia & groupe-iam.blogspot.com
PHOTOS Google Maps & Thesupermat & Extrait vidéo La Boite Noire du Musicien

A SUIVRE

Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches