Seconde Nature 2010 par Charles Bové Place d'Arvieux, 13002 Marseille
1198

Seconde Nature 2010, est une création permanente réalisée en collaboration avec l’architecte-designer Charles Bové, pour la Place d’Arvieux à Marseille, face aux Docks. Cette œuvre allie le réel et le virtuel. Elle est constituée d’une sculpture de 18m de haut de couleur orange qui nous rappelle la forme des coquillages.

sculpture-seconde-nature-2010-marseilleÀ la tombée de la nuit, un jardin virtuel génératif monumentale de 28m x 14m, est projeté sur la façade du bâtiment. Ce jardin est inspiré de la flore méditerranéenne et évolue selon les saisons. Ces plantes virtuelles sont autonomes, naissent aléatoirement s’épanouissent et meurent en permanence. Ce jardin virtuel est interactif. Au passage des visiteurs au pied de la sculpture, les plantes se courbent, tournent sur elles-mêmes.

Les différentes créations « Sur-Natures », « Fractal Flowers » ou « Seconde Nature », que l’on peut regrouper sous le terme « Autres Natures » ont comme point de départ l’observation du monde végétal et sa transposition dans l’univers numérique. Le processus de croissance des graines, qui s’épanouissent puis meurent, est régi par un programme informatique qui leur permettent de se renouveler en permanence.

Cette œuvre est située sur la place d’Arvieux sur le périmètre d’Euroméditerranée. Elle a été inaugurée et mise en fonction en présence de Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille, de Guy Teissier, Président d’Euroméditerranée et des représentants des collectivités membres du Conseil d’Administration d’Euroméditerranée.

“Seconde nature“ est une commande publique réalisée dans le cadre des travaux de réhabilitation du boulevard de Dunkerque pour Marseille-Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture.


Miguel-Chevalier-marseilleMiguel Chevalier
Né le 22 avril 1959 au Mexique, est un artiste français de l’art numérique et virtuel. Depuis 1978, Miguel Chevalier utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Il s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique.

Son œuvre, expérimentale et pluridisciplinaire, prend ses sources dans l’histoire de l’art dont il reformule les données essentielles. Son travail aborde la question de l’immatérialité dans l’art, ainsi que les logiques induites par l’ordinateur, tels que l’hybridation, la générativité, l’interactivité la mise en réseau.

Il développe différentes thématiques, telles que la relation entre nature et artifice, l’observation des flux et des réseaux qui organisent nos sociétés contemporaines, l’imaginaire de l’architecture et des villes virtuelles. Les images qu’ils nous livrent interrogent perpétuellement notre relation au monde.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Miguel Chevalier & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Dominique Milherou
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches