Parc de la Jarre, Bastide et Orangerie Avenue de la Jarre, 13009 Marseille
2480
Parc de la Jarre, Bastide et Orangerie
Catégorie : Parcs & Jardins / Parcs
Arrondissement : 9ème

Ce Parc de plus de 2ha de végétation méditerranéenne, le 54ème de la ville, borde le Canal de Marseille et le Théâtre du Centaure. Cet ancien site agricole abrite la Bastide de la Jarre, du 19ème siècle, et sa très belle orangerie de 300 m² à la façade néo-gothique. Démarré en décembre 2018 le Parc de la Jarre a officiellement inauguré son ouverture le 14 février 2020.

L’orangerie

Aménagé par la Ville de Marseille pour un montant de 6,8 millions d’euros, le parc de la Jarre permet de relier les différents secteurs des Hauts-de-Mazargues. Plus largement, cet espace vert connecte les quartiers Sud de Marseille via une promenade piétonne et cycliste reliant le Prado aux collines de Sormiou à travers l’allée des Calanques, véritable colonne vertébrale du Projet de Renouvellement Urbain.

Ce parc a été pensé et construit en lien avec les équipements à proximité tel le théâtre du Centaure, il souligne le passé agricole du site. Un verger a té planté et les vestiges du patrimoine bâti tels les murs de séparation des parcelles anciennement cultivées ou le cabanon ont été restaurés.

Une grande prairie centrale offre des équipements ludiques et sportifs à un public de tous âges et est dédié aux activités récréatives.

L’aménagement et la gestion du parc adoptent la logique durable et responsable de l’EcoQuartier : essences végétales méditerranéennes compatibles avec celles du Parc National des Calanques résistantes et faiblement consommatrices en eau, une ressource directement puisée dans le canal de Marseille voisin.

Quant à la serre, La SOLEAM, a lancé un appel à projet, mandatée par la Ville de Marseille et la Métropole Aix-Marseille Provence, ayant pour objet la mise en valeur par le réaménagement et son occupation. Le bâtiment de la serre présente de très grandes qualités architecturales, en termes de
volumes et d’esthétisme, du fait de sa façade remarquable de type néogothique. Les grands axes retenus pour ce projet : Vivre ensemble, Culture, Économie sociale et solidaire, Nature en ville, Développement durable.

Parc de la Jarre, Bastide, Serres et Orangerie, MarseilleLa noria

Découverte en 2015 dans le quartier de la Jarre,  une noria, outil utilisé par les maraîchers du XIXe siècle avec l’arrivée du Canal de Marseille dans les années 1850, permettant de récupérer l’eau au fond des puits est à présent installée au cœur du parc afin de mettre en valeur son appartenance au patrimoine agricole marseillais.

En effet, l’arrivée de l’eau par le canal a profondément modifié les paysages agricoles du XIXe siècle avec le développement du maraîchage et l’installation, par exemple, de fermes avec des vaches laitières dans le quartier de Mazargues afin d’approvisionner la ville en lait. La noria s’était donc imposée comme une aide précieuse à la récupération de l’eau.

Selon les études effectuées par l’association des Calancœurs, auteur de la découverte, il s’agit d’une noria à sang. C’est à dire que c’est la force animale (âne ou mulet) qui permettait de puiser l’eau au fond du puits grâce à un système d’engrenage lié à des gobelets, le tout savamment agencé par les ingénieurs de l’époque. L’animal tournait sur un cercle, comme pour un moulin ou lors du foulage des céréales, et les gobelets venaient vider leur contenu dans une cuve.

Le parc a 4 accès, impasse Karabadjakian, rue Fortuné Marion, avenue de la Jarre et traverse de la Jarre.



Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches