Téléphérique de Notre-Dame de la Garde (2021) Notre-Dame de la Garde, 13006 Marseille
9703
Arrondissement : 6ème

53 ans après la disparition de l’ascenseur de Notre-Dame de la Garde, on va de nouveau s’élever dans le ciel en 2021 pour rejoindre la Bonne Mère. Ce projet de liaison câblée en 6 minutes entre le Fort d’Entrecasteaux et Notre-Dame de la Garde est une proposition de Jean-Claude Gaudin lors de sa candidature à la mairie en 2014…encore évoqué lors des vœux 2015 de la Mairie mais retoqué par l’Etat dans le cadre d’un appel à projets nationaux fin 2014…En juin 2016, Jean-Claude Gaudin a de nouveau évoqué le projet à l’étude dans les colonnes de la Provence et la Marie a dévoilé un plan de ligne en septembre 2016. En décembre une pré-étude d’un million d’euros a été voté par le conseil municipal et une date de lancement de 2021 a été annoncée officiellement en mars 2018.

Téléphérique de Notre-Dame de la Garde, Marseille

Un avis de marché public a été publié le 8 août 2014, la Ville y proposait déjà une carte de ce qui à la base devait être une future ligne aérienne plus étendue.

Le candidat retenu avait à charge d’étudier plus précisément l’emplacement des futures gares ou les connexions avec le réseau de transports existant dans un délai de 5 mois maximum.

Fin 2014 MPM a reçu de l’état le financement du prolongement du Tramway Nord-Sud mais pas d’aide au fameux dossier du téléphérique…

Selon Jean-Claude Gaudin en juin 2016, « le projet est toujours à l’étude » mais pour une liaison plus réduite entre, le Fort d’Entrecasteaux et Notre-Dame de la Garde. Un plan de ligne a ainsi été dévoilé sur le site de la ville fin septembre 2016.

Téléphérique de Notre-Dame de la Garde, Marseille

Interprétation du parcours par tourisme-marseille.com (rendu et emplacement de la gare non officiel)

Le 5 décembre 2016 une délibération autorisant le lancement « d’études pré-opérationnelles » pour un montant d’un million d’euros est voté au conseil municipal.

Ce téléphérique aurait une fréquence d’une cabine environ toutes les deux minutes, à raison de plus de 30 personnes par cabine.

La société Systra, filiale de la SNCF, a été choisie pour piloter le projet. Elle étudiera le montage administratif, technique et juridique. On ne sait pas encore qui concevra et exploitera ce téléphérique  mais les travaux devraient débuter en octobre 2019.

En France, après Grenoble en 1934 et Toulon en 1959, c’est à Brest qu’un téléphérique de 420 mètres a été lancé fin 2016 pour un budget de 20 millions d’euros. A Toulouse c’est le Téléphérique Urbain Sud de 2,6 kilomètres qui verra le jour en 2020.

Inauguré en 1862, l’ancien ascenseur de Notre-Dame de la Garde a disparu le 2 mai 1968 à cause de la concurrence automobile.


SOURCES electionsmunicipales2014.fr / La Marseillaise & La Provence & Wikipédia
PHOTOS  Archives & Marseille.fr & Tourisme-marseille.com


Dominique Milherou
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches