Villa Méditerranée, Réplique de la Grotte Cosquer Esplanade J4, 13002 Marseille
6016
Arrondissement : 2ème

Le bâtiment de la Villa Méditerranée a fait l’objet d’un concours remporté en 2004. Les travaux ont démarré en 2010 par Fayat Métal, pour un coût estimé de 70 millions d’euros et financé par la région Provence-Alpes-Côte d’Azur…Inaugurée en avril 2013, c’est une architecture audacieuse, conçue par l’architecte Stefano Boeri, acteur engagé de la scène politique et culturelle italienne, professeur d’urbanisme. Depuis ce coûteux établissement se cherchait un avenir…casino, cité du vin, il devait accueillir au final l’Assemblée Parlementaire de la Méditerranée mais après un ultime coup de théâtre la réplique à 90% de la Grotte Sous Marine Préhistorique Cosquer devrait y prendre place…ou pas !

villa-mediterranee-marseille-4Le 1er janvier 2015, la Villa Méditerranée a rejoint le Groupement d’Intérêt Public (GIP) AViTeM. La mise à disposition de la Villa Méditerranée au sein de l’AViTeM visait à contribuer à la cohérence de la politique méditerranéenne de la France et à affirmer le rôle du territoire de Provence-Alpes-Côte d’Azur comme relais et acteur de cette politique.

En décembre 2016, le sujet de l’avenir de la Villa Méditerranée revient dans l’actualité…la réplique de la Grotte Cosquer serait le projet retenu par la région si le Parlement Méditerranéen ne s’installe pas avant le 15 février 2017 au sein de la Villa Méditerranée. Il s’agirait d’une reproduction à 90 % de la vraie grotte.

On parle de projections, une librairie ou encore une boutique. Un espace multimédia serait développé dans le porte-à-faux long de 40 mètres du bâtiment. 10 millions d’investissement serait pris en charge par un investisseur privé, tandis que les 10 millions restant par les collectivités. Le prix de l’entrée serait fixé à 12 euros.

C’est finalement dès le 5 janvier 2017 que l’annonce est faîtes par Christian Estrosi, bien avant la fin de l’ultimatum lancé à Michel Vauzelle, que le projet de réplique sera bel et bien mis en place avec une capacité d’accueil de 400 000 visiteurs par mois…

Mais quelques jours après coup de théâtre lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à l’Assemblée nationale le 11 janvier 2017, Michel Vauzelle, vice-président de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée a annoncé en présence d’élus et de journalistes la décision du Bureau de cette même assemblée de transférer son siège de Malte à Marseille au coeur de la Villa Méditerranée.

Puis début Mars 2017 nouveau couac ! Michel Vauzelle annonce dans un communiqué que l’Assemblée plénière du Parlement méditerranéen a voté à Porto le texte transférant le siège du Parlement de Malte, en France à Marseille. Cependant même si Marseille a obtenu la majorité absolue avec 51 voix sur 82 suffrages exprimés, pour une décision institutionnelle, la majorité des 4/5e était requise…bref on reparle à présent de la Grotte Cosquer !


villa-mediterranee-marseille-2L’architecture

Stefano Boeri a conçu un édifice hors normes qui développe ses espaces sur et sous la mer et se distingue par une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres, au-dessus d’un bassin artificiel de 2 000 m2.

Véritable prouesse technique, il est, à ce jour, unique en Europe par sa capacité d’accueil du public. Le niveau supérieur, dont le toit culmine à 19 mètres au-dessus du bassin, accueille un plateau d’exposition de 760 m2, relié par une passerelle à une salle de 150 m2 et entouré d’un belvédère en libre-accès.

Sous le bassin de 2,25 mètres de profondeur, se trouve la base du bâtiment. Dans l’agora située dans ce niveau, un amphithéâtre permet d’accueillir spectacles, conférences et projections de films.

A l’extérieur, la peau de béton, percée d’ouvertures, a été pensée comme un ruban parcourant tout l’édifice, de sa façade arrière à son toit, en passant par la face inférieure du porte-à-faux.

« La première intention était de faire pénétrer un morceau de mer à l’intérieur du bâtiment… C’est l’élément principal d’union qui oriente, anime et organise le projet tout entier. » Stefano Boeri


Le projet de départ de la Villa : donner à tous des clés de compréhension sur la Méditerranée contemporaine

villa-mediterranee-marseille-11La Villa Méditerranée avait à son lancement pour vocation de devenir un des lieux privilégiés d’accueil des sommets multilatéraux sur la coopération méditerranéenne…

Elle devait devenir le lieu où les acteurs français de la coopération, la société civile et plus particulièrement la jeunesse, travaillent et se rencontrent.

Cette vocation s’inscrivait dans la mission de l’AViTeM dont l’objet était de mettre en place un dispositif d’échange d’expérience, d’expertise, de formation et de coopération. Le but est de promouvoir des démarches intégrées et exemplaires de développement urbain et territorial dans les pays du bassin méditerranéen.

villa-mediterranee-marseille-5La Villa Méditerranée a parmi ses missions le suivi et l’analyse des principaux enjeux des relations interméditerranéennes en particulier des politiques méditerranéennes, de l’impact des conflits, des phénomènes politiques et socio-culturels en premier lieu desquels figurent les mouvements religieux.

Elle entendait réunir les meilleurs spécialistes, chercheurs, analystes et acteurs mais également les décideurs publics afin de contribuer à l’analyse critique des besoins et des actions à privilégier en terme de politique méditerranéenne.

Accès aux conférences méditerranéennes ouvertes aux publics (consulter l’agenda) / Accès au belvédère en entrée libre / Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, week-end, jours fériés et congés scolaires : 10h-18h


SOURCES Villa Méditerranée & Wikipédia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches