Vernet & Cie, Rhums et Tafias 28-30, Bd Camille Flammarion, 13004 Marseille
669
Vernet & Cie, Rhums et Tafias
Arrondissement : 1er

Implanté au 19ème siècle sur l’ex Bd Saint Charles, devenu Bd Camille Flammarion en 1926, l’entreprise Vernet & Cie proposaient outre leurs « Rhums et tafias de toutes provenances », notamment cubaine, une « Crème de rhum pailletée d’or, liqueur exquise composée de rhums vieux ».

L’importateur et transformateur, fondé en 1874, proposait également des vins fins étrangers et du tafia, une sorte de rhum bon marché à base de jus de canne à sucre. Vernet & Cie affichait fièrement sur ses communications les distinctions de son rhum blanc…2 médailles d’or, 4 diplômes d’honneur et 3 grands prix…sans plus de précisions, certainement lors de l’Exposition Coloniale de 1922 durant laquelle la marque a lancé une édition spéciale encore en vente sur certains sites.

La canne à sucre se ses rhums vieux et blanc provenaient de Martinique mais aussi de Cuba cependant toute la transformation, du pressage à l’embouteillage était réalisée ici à Marseille. Dans les années 1780, on comptait pas moins d’une vingtaine de fabriques de liqueurs à Marseille, impulsées par les relations nouvellement entretenues avec les territoires caraïbes devenus français. L’âge d’or du rhum marseillais s’étendra de 1854 à 1922.

Après la deuxième guerre mondiale on ne comptait plus que cinq importateurs de rhum dans la Cité phocéenne : le Comptoir marseillais des rhums, Saint-James, Vian & Viel, Léon Raynaud et son célèbre Manikou qui se situait non loin de Vernet & Cie.

Aujourd’hui il ne reste plus aucune trace de Vernet & Cie dont l’établissement fait place à une grande résidence moderne. Les derniers vestiges de la marques sont des bouteilles qui se vendent encore aux enchères. Une bouteille de Rhum blanc Vernet 45° a trouvé preneur en 2020 à 99 €, un petit prix comparé à la vente d’un Rhum Vernet Vahina parti en 2018 à 273 € la bouteille d’un litre !

Selon un descendant de la famille Vernet la société en tant que telle, dont le nom était parfois associé à celui de Reynaud, aurait disparue dans les années 90 et aurait fusionné avec l’entreprise Casanis fondée en 1925 par Emmanuel Casabianca à Bastia, qui décida ensuite de traverser la Méditerranée et de s’installer à Marseille. Cette double origine de Casanis est désormais symbolisée par les deux blasons Marseillais et Corse.


SOURCES infos-patrimoinespaca.org & Wikipedia & Cornettedesaintcyr.fr
PHOTOS Archive Delcampe.net & Archives rum.cz

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches