Usines Félix Eydoux, Savonnerie La Vierge Rue d'Eguison, 13010 Marseille
4139
Arrondissement : 10ème

Cette savonnerie d’exception fondée par Félix Eydoux en 1855 dans le quartier de Menpenti produisait avec son usine à vapeur jusqu’à 50 000 kg de savon par jour dont le savon maintes fois primé de La Vierge mais aussi Le Mikado. En 1917 l’entreprise devient « La nouvelle Savonnerie La Vierge » gérée par Joseph Bonnasse financier marseillais et parisien, banquier, armateur et actionnaire de nombreuses affaires coloniales. En 1926 la savonnerie devient désormais La Vierge absorbée dans un grand groupe mondial sans toutefois jamais modifier le produit vendu, un savon de luxe prisé des grands de ce monde.

Usines-felix-eydoux-savonnerie-la-vierge-marseille-3Le Savon Extra Pur La Vierge a obtenu le Grand Prix de l’Exposition Universelle de 1900 à Paris et offert la Croix de la Légion d’Honneur à l’exposition coloniale d’Hanoï en 1903 à son fabricant Félix Eydoux. Ce savon n’était composé qu’avec des huiles de 1ère qualité, le maximum possible.

Pour éviter toute contrefaçons de la Vierge, très répandues à l’époque, le savon devait comporter sur une face le logo de la Vierge posant le pied sur un serpent et de l’autre l’appellation « FÉLIX EYDOUX, MARSEILLE HUILE, D’OLIVE. L’usine fabriquait également une lessive et un savon de toilette parfumé Le Mikado.

Avant la vente de son usine Félix Eydoux écrivait dans une lettre :

« Ma mort est officielle, commence le faste de l’après-vie. Tout ce qui manque désormais, je l’apporte. Je me suis choisi un ange. Une belle Japonaise. Mistral oublié, partons à la conquête du monde, Marseille est trop petite pour ma petite savonnerie ambitieuse comme un astre qui s’élève dans la lumière de grands soleils repus ».

Selon un texte du journaliste Philippe Pujol, lauréat du prix Albert-Londres, « la petite production reste jusqu’aux années 1950 destinée aux plus riches du marché français, puis européen après qu’il fut offert en cadeau de mariage à Grace Kelly.

Jusqu’aux années 70, La Vierge promet sa jouvence aux fortunés d’Amérique, de Chine et du Japon, après que Marilyn Monroe ait expliqué devoir la vie sauve à son envoûtant parfum.

Puis La Vierge s’offre à tous jusqu’aux années 2000 […]. Mais un marché trop gros pour la petite savonnerie marseillaise. Après qu’un dictateur libyen ait offert un savon La Vierge à Naomi Campbell, un déclin paroxysmique dans l’explosif 11 septembre 2001, La Vierge choisie de recentrer son marketing sur l’hyper-luxe avec une communication luxure-décadence-rédemption un tantinet porn-chic.

Après avoir failli mourir, les affaires reprennent doucement en 2014.

Usines-felix-eydoux-savonnerie-la-vierge-marseille-4Selon le magazine « Rives Revues » la présence de la vierge dans des représentations profanes telles que les publicités du grand savonnier marseillais Felix Eydoux permettait de créer une synergie analogique assurant aux consommateurs la qualité du produit et surtout son efficacité contre les tâches tout en diffusant les caractères mariaux de la protection et de la purification et par là le dogme de l’Immaculée Conception.

Il s’agit là d’un excellent marqueur de la pénétration d’une idéologie au sein des mentalités d’autant que le Savon de Marseille est le symbole international par excellence de l’activité de cette grande cité portuaire. Leur développement marseillais offre donc un exemple d’introduction d’une nouvelle forme de piété mariale dans une grande ville méditerranéenne.


SOURCES  Wikipédia & Philippe Pujol & rives.revues.org
PHOTOS Archives & Delcampe.net

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches