Usines A. Garbit et le couscous “C’est bon comme là-bas, dis !” 150 Rue Saint Pierre, 13005 Marseille
225
Usines A. Garbit et le couscous “C’est bon comme là-bas, dis !”
Arrondissement : 5ème
Web : garbit.fr

Au 150 de la rue St Pierre, se trouvait dès 1893 les usines A.Garbit d’abord spécialisée dans la fabrique d’huiles de Ricin et les graines avant de se tourner vers le négoce alimentaire dans les années 60. Au même moment, en 1958, un autre Garbit, Jean-Pierre allait fonder, toujours à Marseille, sa société, célèbre pour son couscous, ses publicités télés et son slogan « C’est bon comme làbas, dis ! ».

Les usines et bureaux de la Rue St Pierre, aujourd’hui disparus, fabriquaient de l’huiles de ricin, lin, amandes, œillettes, arachides et sésames. Garbit était également spécialiste des graines et farines de lin et de moutarde et en papiers sinapismes (feuille de papier kraft contenant de la poudre de graines de moutarde).

L’huile de ricin est une huile végétale non-alimentaire obtenue à partir des graines de ricin. Dans l’Egypte et l’Inde antiques, elle alimentait en combustible les lampes à huile et cet usage a perduré jusqu’au xixe siècle. Durant ces époques, on pouvait en fabriquer des savons. L’huile de ricin peut être utilisée pour traiter le cuir des semelles des chaussures de danse pour en faciliter la glisse. On perd la trace de l’usine A.Garbit avec cette activité en 1938.

On retrouve des documents de la manufacture A.Garbit en 1960, cette fois au 168 de la rue Saint Pierre (aujourd’hui une cité U). Elle propose alors des épices et conserves, notamment de sardines et de thon en provenance du Maghreb et du Portugal. En 1958 c’est Jean -Pierre Garbit (peut-être la même famille, voir la succession de A.Garbit, mais aucune certitude), qui va fonder la société Garbit, Conza & Cie spécialisée dans l’importation et le négoce alimentaire de blé, d’épices et de conserves apparemment aux Aygalades. En 1960 la gamme continue de s’agrandir et compte 12 produits en kits avec 7 plats salés et 5 plats sucrés. En 1962 c’est l’invention du célèbre couscous Garbit et son slogan qui a marqué les esprits. La campagne publicitaire pour le couscous en boîte mettait en scène des acteurs personnifiant des Arabes dans une vision fantasmée de l’Afrique du Nord, s’exprimant en français avec un fort accent Pieds-noirs et vêtus de djellabas. « C’est bon comme là-bas, dis ! », la phrase finale, est devenue célèbre en France.

En 1967, en plein essor et leader du marché face à Saupiquet et Buitoni, Garbit est acheté par Lesieur. S’en suivra des décennies de rachats en tout genre. La suite est pour les plus mordus de fusions-acquisitions ! En 1970, Garbit fusionne avec la société Bretagne-Provence pour former la Sapal (Société anonyme des produits alimentaires). En 1973, la Sapal est cédée à Panzani, qui vient d’être rachetée par Gervais Danone. En 1994, Gervais Danone, qui a fusionné avec BSN et qui est devenu Danone, rapproche son activité alimentaire hors produits laitiers avec celle du groupe Saint-Louis (marques William Saurin, Marie et Royal Champignon) au sein d’une filiale commune, nommée Panzalim, dont Panzani et Garbit font partie. Mais à la suite du décès du PDG de Saint-Louis, Bernard Dumon, en 1995, Saint-Louis se désengage de la filiale commune l’année suivante. Danone hérite alors de toutes les marques de la coentreprise, excepté Royal Champignon, et fusionne Panzani, William Saurin, Garbit et PetitJean en une seule entité.

En 1997, Danone, qui souhaite alors se concentrer sur ses marchés de base, revend ses actifs non prioritaires. Panzani-William Saurin est ainsi cédé au fonds d’investissement Paribas Affaires industrielles (PAI partners).

En 2001, PAI Partners revend William Saurin, Garbit et PetitJean au groupe Financière Turenne Lafayette (FTL), appartenant à Monique Piffaut, mais conserve Panzani. Les trois entreprises sont intégrées au pôle alimentaire de la Financière Turenne Lafayette, le CCA (Comptoir commercial alimentaire). En 2017, Cofigeo et la coopérative Arterris reprennent à la FTL les plats cuisinés et les marques William Saurin, Garbit ou La Belle Chaurienne.


SOURCES wikipedia & Garbit & Document A.Garbit
PHOTOS Document A.Garbit & Garbit & Copie écran INA

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches