Statue de Pythéas et Euthymènes, Double Jeux Place Bargemon, 13002 Marseille
6455
Statue de Pythéas et Euthymènes, Double Jeux
Arrondissement : 2ème

Cette statue-janus, buste double dont les visages accolés sont opposés l’un à l’autre, s’élevait autrefois devant le Château Borely et aussi au milieu du bassin de la fontaine Thiars de 1978 signée de l’architecte Yvan-Pierre Gouirand. Cette statue double aujourd’hui localisée sur la Place Bargemon a également une signature multiple…deux sculpteurs, le premier, Chardigny, n’ayant pu terminer son oeuvre accusé d’avoir détourné de l’argent et forcé de quitter Marseille, le second, Chinard, arrivé en renfort pour terminer le monument.

Statue de Pythéas et Euthymènes, MarseilleLe thème de cette œuvre fut proposé par Michel-Robert Penchaud (1772-1833) en février 1804. Il venait d’être fraîchement nommé un an plus tôt architecte de la Ville de Marseille par le préfet Antoine Claire Thibaudeau.

La statue représente d’un côté Pythéas considéré comme l’un des plus anciens explorateurs scientifiques ayant laissé une trace dans l’Histoire. Il a effectué vers 340-325 av. J.-C. un voyage dans les mers du nord de l’Europe.

L’autre face est celle d’Euthymènes, un navigateur du Ve siècle av. J.-C, qui explora les côtes de l’Afrique jusqu’à l’embouchure d’un grand fleuve supposé être le Sénégal.

Le monument fut initialement commandé au sculpteur Barthélémy-François Chardigny (1757-1813), 1er grand prix de Rome, mais achevé par Joseph-Antoine Chinard (1756-1813) en 1809.

En 1795, Barthélémy-François Chardigny s’installe à Marseille et obtient en 1796 la commande d’une statue de La Paix pour l’hôtel de ville. Grâce à l’appui du préfet Charles Delacroix, dont il devient le sculpteur favori, il obtient de nombreuses commandes.

Afin d’honorer l’héroïsme des Marseillais durant la peste de 1720, le préfet Delacroix inaugure le 16 septembre 1802 une fontaine installée place Estrangin-Pastré.

En 1807, le sculpteur demeure au 3 rue Haxo à Marseille. En 1808, il est accusé d’avoir détourné de l’argent alors qu’il était chargé de la comptabilité de convois militaires en 1800.

Sommé de s’expliquer devant la cour criminelle de la Seine, il quitte Marseille et son atelier est placé sous scellés jusqu’en juin 1809, ce qui explique qu’il ne pourra terminer sa statue de Pythéas et Euthymènes.


SOURCES Ville de Marseille & Wikipédia
PHOTOS Ville de Marseille & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & @sauzeriesarmand

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches