Savonnerie Marseillaise de la Licorne 34 Cours Julien, 13006 Marseille
2425

Au Cours Julien une douce odeur de savon de Marseille parfume l’air…des effluves en provenance de l’Atelier de la Savonnerie Marseillaise de la Licorne de Serge et Laurence Bruna.

Savonnerie Marseillaise de la Licorne, Véritable Savon de MarseilleJusqu’en 1970, on trouvait ici le grand marché alimentaire de la ville. Les paysans des alentours y arrivaient vers minuit avec leurs productions. Partout se trouvaient les entrepôts des grossistes et, en plein air et le long de la place, se tenaient les Partisanes (semi-grossistes) et les Revendeuses, qui vendaient les productions des maraîchers locaux.

C’est dans un de ces entrepôts historiques, une ancienne nurserie à bananes, que Serge et Laurence Bruna ont souhaité installer leur savonnerie, perpétuant, l’esprit de création du quartier ainsi qu’une tradition artisanale de fabrication héritée de Pierre Bruna, le premier savonnier de la famille, en utilisant certaines de ses machines, aujourd’hui centenaires !

La Savonnerie de la Licorne produit ici toute une gamme de savons de Marseille. Serge Bruna, Maître Savonnier, vous invite à découvrir son atelier lors de visites guidées gratuites à 11h, 15h et 16h sauf le dimanche et les jours fériés. La Boutique de l’Atelier est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 10h à 19h.

La Savonnerie dispose de 3 autres boutiques à Marseille autour du Vieux-Port (Mucem, Mairie, la Criée) et d’un Musée du Savon au 25 quai de Rive Neuve dans l’ancien Arsenal des Galères où vous pourrez découvrir des centaines d’objets et documents rares et participer notamment à un atelier découverte pour personnaliser votre propre savon.


Les étapes de fabrication du Savon de Marseille 

Savonnerie Marseillaise de la Licorne, Véritable Savon de MarseilleÉTAPE 1 SAPONIFICATION
On porte à ébullition le mélange d’huile et de soude. Grâce à la réaction de saponification, on obtient du savon.

ÉTAPE 2 COULAGE
Le savon liquide et chaud est coulé dans des mises. Lorsqu’il est froid, on le coupe en pain de savon.

ÉTAPE 4 BROYAGE
On broie ensuite ces morceaux de savon avec des rouleaux en granit pour donner finesse et douceur aux produits.

ÉTAPE 3 MÉLANGEUR
Un mélangeur permet d’intégrer les ingrédients entrant dans la composition du savon (miel, essences, parfums, grains de lavande…).

ÉTAPE 5 BOUDINEUSE
Le produit obtenu est versé dans une boudineuse afin d’obtenir des « pâtons » de savon.

ÉTAPE 5 MOULAGE
Les savons seront ensuite estampillés manuellement, moulés ou étiquetés.


L’Histoire du Savon de Marseille

ANTIQUITÉ / PAR HASARD, UN JOUR DE PLUIE…
Le savon serait né un jour de pluie, lorsqu’une femme romaine aurait remarqué qu’un mélange de cendre, de graisse et d’eau avait d’étonnantes propriétés nettoyantes. C’est au IIème siècle après J.C que les romaines commencèrent à utiliser le savon pour se laver.

XIIÈME SIÈCLE / L’ARRIVÉE À MARSEILLE
L’industrie du savon à Marseille apparaît au XIIème siècle. La soude nécessaire à sa fabrication est alors tirée des plantes. Le carbonate de soude était extrait des cendres de la Salsola soda et d’autres plantes telles que les salicornes.

XVIIÈME SIÈCLE / LOUIS XIV ET L’EDIT DE COLBERT
En 1688, sous Louis XIV, Colbert réglemente par un édit la fabrication du Savon de Marseille et limite l’utilisation du nom aux savons fabriqués à l’huile d’olive dans la région de Marseille.

Historiquement, une teneur de 72 % en masse d’acides gras était garantie. Il fallait utiliser des huiles végétales, les graisses animales étaient interdites.

XVIIIÈME SIÈCLE / LE MEILLEUR SAVON DU MONDE
En 1789, Nicolas Leblanc met au point un procédé pour fabriquer une soude de qualité supérieure, et permet ainsi aux Marseillais de produire le meilleur savon au monde. Au XXème siècle, Marseille compte 90 savonneries. Avec l’essor du savon, l’hygiène s’améliore. C’est le meilleur moyen de lutter contre les épidémies.

XXÈME ET XXIÈME SIÈCLE / LE DÉCLIN ET LE RENOUVEAU
Après la seconde guerre mondiale, les détergents de synthèse, moins chers, apparaissent et les savonneries ferment les unes après les autres. Mais depuis quelques années, de plus en plus de gens soucieux de leur santé, et sensibles aux problèmes d’environnement, reviennent au savon traditionnel.


SOURCES Savonnerie de la Licorne
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches