Savonnerie du Fer à Cheval 66 Chemin de Sainte-Marthe, 13014 Marseille
6691

Terres agricoles à l’origine, cette fabrique de bougies créée en 1856, deviendra une stéarinerie en 1870 avant de convertir son activité à la confection de savons de Marseille…Savonnerie Régis en 1873, Leca en 1895, les lieux accueillent désormais depuis 1953 les ateliers de la Savonnerie du Fer à Cheval…la tradition d’alors étant de donner à son entreprise un nom qui lui porte bonheur. Une marque exploitée depuis 2012 par la Compagnie des détergents et du Savon de Marseille suite à un redressement judiciaire de la société. 160 ans après, cette plus ancienne savonnerie de Marseille encore en activité est détentrice du label Qualité Tourisme et classée Entreprise du Patrimoine Vivant amorce son grand retour avec de nouvelles gammes de produits et une belle croissance. En mai 2019 elle est inscrite au titre des Monuments historiques de la ville.

Savonnerie du Fer à Cheval, le Vrai Savon de MarseilleLe site de l’usine du fer à cheval reste une terre agricole jusqu’en 1870. En 1867, à la mort de son propriétaire Joseph Louis de Samatan, il passe par héritage à la famille Bermond de Vaux qui le cède à Albert Roura, fabriquant de bougies.

En avril 1870, ce dernier l’achète pour la somme de 30000 francs, en sa qualité d’administrateur de la Société anonyme de la stéarinerie de la Méditerranée, dont le siège est au n°18 de la rue Rougier. Cette société s’est constituée au cours du mois de mars précédent en vue d’installer une usine sur ce terrain.

Au même moment est entrepris le percement du boulevard de la Bougie, dont l’existence est étroitement liée à celle de la nouvelle usine.

L’histoire de cette société est très courte. Dès le 6 février 1873, elle est mise en liquidation. Ses biens sont vendus aux enchères. Ils consistent alors en une stéarinerie située sur un terrain de 5867 m2 clos de murs et délimitée par le ruisseau de Plombières, la propriété de Samatan, le chemin de Sainte-Marthe et le nouveau boulevard.

Savonnerie du Fer à Cheval, le Vrai Savon de MarseilleL’usine est rachetée le 2 juillet 1873 par la société Louis Régis et Cie pour 151500 F. Louis Régis était déjà l’un des principaux actionnaires (président du conseil d’administration) de la Société anonyme de la stéarinerie de la Méditerranée. Il diversifie la production de l’usine et se lance dans la fabrication de savon.

En 1874, le terrain est légèrement agrandi. Louis Régis achète au baron de Samatan une seconde parcelle de 1101 m2, consistant en une bande de terrain située au sud de l’usine, de 12,5 m de largeur et de 91 m de longueur.

À partir de cette date, l’usine est avant tout une savonnerie.


En 1895, la savonnerie est reprise par la Société des successeurs de D. Leca qui l’exploite jusqu’à la fin des années 1950, au moment où elle est reprise par société anonyme Huileries Antonin Roux et savonneries J.B. Paul, propriétaire de la marque du fer à cheval.

Les bâtiments où est fabriqué le savon n’ont que peu évolué depuis la fin du 19e siècle. Mais l’emprise de l’usine, elle, s’est régulièrement agrandie.

Dans les années 1920, des terrains sont acquis à l’est, de l’autre côté du ruisseau de Plombières. Et lorsque J.B. Paul rachète la savonnerie, il acquiert également l’usine de glycérine qui la jouxtait au sud, pour la détruire et étendre la savonnerie.

Dans la seconde moitié du 20e siècle, la production de savon de Marseille connaît de grosses difficultés. L’usine se spécialise dans la fabrication de lessive en poudre et lance la marque Le Chat machine.

Savonnerie du Fer à Cheval, le Vrai Savon de MarseilleDepuis les années 1990, la production de lessive en poudre connaît à son tour des difficultés et conduit en 2012 au placement en redressement judiciaire de la société, qui se nomme alors Compagnie des détergents et du savon de Marseille reprise par deux frères, Raphaël et Yannick Seghin.

Depuis 2015, la croissance de la production et de l’entreprise a été multiplié par deux. Au total 70 produits seront lancés sur le marché en 2017, soit le double du portefeuille de produits qui existait au moment du rachat.

Aujourd’hui la société est détentrice du label Qualité Tourisme et classée Entreprise du Patrimoine Vivant.


 Visite guidée de l’usine
Tous les mercredis à 14h00. Le jeudi 14h est réservé à la visite de groupe (sur réservation)
Durée de la visite : 1h00
Coût : 3€/personne
Parking gratuit



Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches