Rue des Cinq Cents, la « Seconde Révolution » Rue des Cinq cents, 13007 Marseille
295
Arrondissement : 7ème

La journée du 10 août 1792 est, après le 14 juillet 1789, l’une des journées les plus importantes de la Révolution française, au point que certains historiens la qualifient de « Seconde Révolution »…Une minuscule ruelle piétonne du quartier d’Endoume rend hommage via son nom et une plaque, aux 500 marseillais, et 2 canons, partis combattre à Paris par décret du conseil municipal de Marseille le 23 juin 1792…une aide qui s’avérera décisive.

La préparation de cette journée du 10 août 1792 est organisée et menée par la Commune insurrectionnelle de Paris et par les sections parisiennes. Les volontaires et fédérés arrivent sans cesse à Paris et, alors qu’un grand nombre désire rejoindre l’armée, les Jacobins enrôlent ceux qui acceptent leur invitation, notamment environ 500 Marseillais emmenés par le girondin Barbaroux. François-Auguste Mignet écrit que « leur entreprise fut plusieurs fois projetée et suspendue. Le 26 juillet, une insurrection devait éclater mais elle était mal ourdie et Pétion l’arrêta. Lorsque les fédérés marseillais arrivèrent pour se rendre au camp de Soissons, les faubourgs devaient aller à leur rencontre, et marcher avec eux à l’improviste contre le château. Cette insurrection manqua encore. Cependant l’arrivée des Marseillais encouragea les agitateurs de la capitale ».

Il est alors décidé de porter le coup décisif le 10 août.

La prise des Tuileries le 10 août 1792

Après plusieurs assauts, la foule d’insurgés prend le palais des Tuileries, siège du pouvoir exécutif. C’est aussi la première fois, depuis le début de la Révolution, qu’une journée révolutionnaire est dirigée également contre l’Assemblée.

Cette date historique consomme la chute de la monarchie constitutionnelle. Sa préparation est trop complexe pour qu’on puisse en attribuer la responsabilité à un individu ou à une faction. La journée du 10 août 1792 marque également le début de la première Terreur, dont le point culminant sera les massacres de Septembre.

Cette première période prend fin avec la réunion de la première session de la Convention nationale le 20 septembre 1792 et la victoire de Valmy, acquise le même jour et connue à Paris le lendemain.

Cette insurrection et ses conséquences sont communément appelées par les historiens de la Révolution française simplement « le 10 août » ; les autres désignations sont « journée du 10 août », « prise des Tuileries », « insurrection du 10 août » ou « massacre du 10 août ».  En savoir plus


SOURCES Wikipedia & Panneau historique dans la ruelle
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & La prise des Tuileries le 10 août 1792, tableau de Jean Duplessis-Bertaux, (musée du château de Versailles).


Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches