Saint-Pierre, Cimetière, Eglise et Tramway 68 Saint-Pierre, 13005 Marseille
7618
Arrondissement : 5ème

Saint-Pierre est un quartier de Marseille, dans le 5e arrondissement qui doit son nom à une chapelle construite au xviie siècle en l’honneur de Saint Pierre apôtre dans la campagne, assez loin de la ville, et aujourd’hui disparue.

Quartier Saint-Pierre à Marseille, Cimetière et Tramway 68

Cimetière de Saint Pierre

Le chemin de Saint-Pierre, étroit et tortueux, qui y conduisait, est devenu la rue Saint-Pierre, la plus longue rue de Marseille (3 400 mètres, 3 contre 2 870 mètres pour la rue Paradis) : elle a son origine sur la place Jean-Jaurès (la Plaine), traverse d’ouest en est tout le 5e arrondissement ainsi que le 6e, 10e, 11e et 12e, et se termine à l’entrée du quartier de la Pomme.

Le plus grand cimetière de Marseille, dont l’entrée principale se trouve sur la rue Saint-Pierre, est nommé « cimetière Saint-Pierre » ; la plus grande partie du cimetière est cependant située géographiquement dans le quartier de la Timone (10e arrondissement). Par contre, l’hôpital de la Timone, dont l’entrée se trouve rue Saint-Pierre, est bien situé dans le 5e arrondissement et non dans le 10e.

Depuis les débuts du tramway de Marseille, un dépôt a été établi à Saint-Pierre, en face du cimetière. Au fil des années les tramways ont progressivement cédé la place aux bus et trolleybus, mais le célèbre « 68 » a continué à y avoir son terminus jusqu’à sa disparition en 2004. Le dépôt du nouveau tramway de Marseille a été établi à quelques dizaines de mètres de l’ancien dépôt historique, qui a été rasé. La ligne 1 du nouveau tramway, qui s’est substituée au 68, continue au-delà de Saint-Pierre pour se rendre au nouveau terminus des Caillols.

Le tramway 68 à Marseille, quartier Saint Pierre

Le tramway 68

La ligne 68 était la seule du réseau tramway de Marseille avant 2007. Elle fut ouverte en 1893 et fut fermée pour rénovation en 2004, ce qui permettra par la suite la mise en place du nouveau réseau du Tramway de Marseille. Elle fut l’une des trois dernières lignes de tramway à résister à l’avènement du « tout automobile » et du « tout autobus » en France. Les deux autres se trouvent à Saint-Étienne et Lille.

L’histoire de cette ligne débute en décembre 1893 lors de son ouverture. À l’époque, elle reliait la gare de l’est dans le 1er arrondissement de Marseille à Aubagne. Cela dura jusque dans les années 50 ou la ligne fut amputée de son tronçon allant d’Aubagne à l’arrêt Saint-Pierre pour laisser en lieu et place une nouvelle route.

Dès le début des années 60, la 68 ne comptait plus que trois kilomètres de ligne et le matériel PCC remplaça les vieilles rames dans les années 1968-1969. La ligne ne fut pas entièrement supprimée et déférée pour de multiples raisons :

> Le tunnel de la plaine au bout du Boulevard Chave ne permettait pas le passage de deux autobus en double sens.
> Le terminus Gare de l’Est fut déplacé à Noailles à l’avènement de la seconde ligne de métro dans les années 70.
> Des politiques de rajeunissement du matériel et de la ligne furent entrepris car la ligne disposait d’une fréquentation régulière.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com & Fr.Latreille & Smiley.toerist

FICHE A SUIVRE
Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
  • 15 janvier 2018 aà 18:52

    Il fallait un génie pour avoir eu l'idée de construire cette ligne. Angoisse bien présente dans mes années de jeunesse en raison d'un très faible éclairage...

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches