Quartier de la Croix Rouge, Théâtre, Cinéma & Verdure La Croix Rouge, 13013 marseille
1282
Arrondissement : 13ème

A l’origine, le quartier n’était composé que de quelques habitations en ruine. Sous l’Ancien Régime s’y installe, au croisement du chemin d’Allauch, un bureau de déclaration des objets (bureau d’octroi) surmonté par une croix, et destiné à imposer certaines marchandises faisant leur entrée dans le territoire marseillais. A la Révolution, la croix fut peinte en rouge, oeuvre probable d’un enragé de l’époque. En 1793, croix et bureau disparaissent. Au tout début du 19ème siècle s’installe une buvette dans le local de l’ancien bureau de déclaration de marchandises : une croix rouge est peinte sur sa façade, visible jusqu’en 1913. C’est de là que provient le nom du quartier, sans perdre tout à fait celui de Jarret qu’il portait autrefois. Le quartier qui ne comptait que 86 habitants en 1866, plus de 7 000 de nos jours, abrite ou quelques curiosités…un ancien théâtre à ciel ouvert, des studios de cinéma, un parc de 14 hectares, des jardins familiaux, le fleuve du Jarret visible, l’église Saint-Patrice et une bastide bourgeoise devenue caserne de CRS

Théâtre Athéna

Sur le domaine de 14 hectares de l’actuel Parc Athéna, un très intéressant jardin public équipé de nombreuses installations sportives et de loisirs, était située sous le 1er Empire la propriété la Bastide des Lauriers, racheté en 1906 par Paul Barlatier, directeur du journal Le Sémaphore, qui y fit construire un théâtre à ciel ouvert, le théâtre Athéna.

Cette réalisation est la parfaite illustration des théâtres néo-antiques qui ont été à la mode au début du siècle. Fidèle reproduction du temple de la déesse d’Athéna-Niké situé sur l’Acropole d’Athènes, le Théâtre Athéna fut fréquenté par le « Tout Marseille » de 1906, jusqu’à sa fermeture à 1914. Il est toujours visible mais en mauvais état de conservation.

Tout à côté sont ouverts dès 1916 les studios de prises de vues cinématographiques Phocéa qui subsistèrent jusqu’à l’avènement du cinéma parlant en 1930. La Phocéa avait pour objet le tournage de films de voyages, de documentaires mais aussi de pièces comiques et dramatiques. Elle gérait également l’achat de lieux de tournage pour leurs mise en location. Phocéa s’occupait également de l’acquisition et la cession de droits d’auteurs.

On trouve à proximité les jardins familiaux du Parc Athéna inauguré en juin 2015 sur 6 000 m² avec 63 parcelles de 50 à 145m²

Église Saint-Patrice, La Croix Rouge

On découvrir également dans le quartier le Parc de la Ravelle avec une des rares vues sur le fleuve du Jarret, découvert. A proximité se trouve la Bastide de la Ravelle, propriété bourgeoise ayant appartenu à Alexis Teisseire. Celle-ci fait à présent partie d’une caserne pour les CRS du n°55.

L’église Saint-Patrice a été construite à l’initiative privée des habitants. Elle est bénie en 1861 par Monseigneur O’Cruice, descendant d’une famille irlandaise. Elle devient paroisse en 1862, sous le vocable de saint Patrice, apôtre des campagnes irlandaises.

Elle renferme des tableaux et la cloche de l’ancienne chapelle de la Bégude. Monsieur Drougoul, ancien propriétaire de La Ravelle, contribua à l’édification de l’église ainsi qu’à l’ouverture des 2 écoles filles et garçons.

Elle est rachetée en 1868 par la ville de Marseille pour la somme de 25 000 francs.


SOURCES Wikipedia & CIQ Croix Rougepolices.mobiles.free.fr
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-marseille.com & Google Maps & Archives & polices.mobiles.free.fr

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches