Plaque Hommage à la résistante Mireille Lauze 34 Boulevard Mireille Lauze, 13010 Marseille
827
Arrondissement : 10ème

C’est sur un mur du boulevard portant son nom, dans le 10ème arrondissement de Marseille, que se trouve une plaque à la mémoire de Mireille Lauze, une battante infatigable et généreuse, née le 29 mars 1920 à Aubagne. Militante communiste et résistante française, elle meurt au camp de concentration de Ravensbrück le 8 mars 1945 en prononçant ces derniers mots « Moi est-ce que je compte, c’est la France, c’est notre idéal qui doivent vivre et qui vivront ».

Les parents de Mireille Lauze étaient des communistes de milieu modeste. Excellente élève, « prix de bonté » à l’âge de 13 ans, Mireille adhère très jeune, dès 1936, à l’Union des jeunes filles de France (UJFF), puis au PCF.

La même année, elle milite activement dans le mouvement d’aide aux républicains espagnols.

Jusqu’à la déclaration de guerre du 3 septembre 1939, elle est la secrétaire de Jean Cristofol, député, arrêté, déchu de son mandat celui-ci ayant été incarcéré en raison de son appartenance au Parti communiste, désormais interdit…il deviendra maire de Marseille en 1945.

Sténo-dactylo aux Forges et Chantiers de la Méditerranée elle s’engage dès 1940 dans la Résistance contre l’occupation et le régime de Vichy. Elle rédige et publie des tracts qu’elle fait circuler autour d’elle, forme des groupes de jeunes filles et contribue à la diffusion de journaux clandestins.

Sur dénonciation, elle se fera arrêter le 11 février 1941 puis emmené dans la prison des femmes les Présentines à Marseille. Le tribunal militaire de sa ville la condamne à 15 ans de travaux forcés et elle est transférée au sein de la prison Saint-Joseph à Lyon.

En 1944 elle est de nouveau transferée, cette fois-ci à Châlons-sur-Marne avant d’être déportée à Ravensbrück en Allemagne où elle meure en détention le  le 8 mars 1945.


SOURCES Wikipédia & La Marseillaise
PHOTOS Babakoto & Archives

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches