Pennelus, le (probable) mausolée romain de La Penne sur Huveaune Montée Charles Paya, 13713 La Penne sur Huveaune
845

La Penelle ou Pennelus, reste encore un monument à la fonction mystérieuse qui aura donné son nom à la commune de la Penne sur Huveaune près de Marseille. Ce serait vraisemblablement un mausolée, ou plus exactement une « pile » rurale. Cette construction massive de 8 mètres de haut en forme de pyramide tronquée à la base rectangulaire remonterait à la fin du premier siècle avant J.C.

Pennelus, le (probable) mausolée romain de La Penne sur HuveauneLa Penne-sur-Huveaune a un passé de plus de 2 000 ans. Située sur une ancienne voie romaine (l’actuelle RN 8), la commune abrite le Pennelus, un monument romain unique en son genre dans la région. La fonction du Pennelus n’est pas clairement connue, pour certains il s’agirait d’un ancien tombeau ou temple grec, sépulture d’un imaginaire général Penellus, enterré avec ses armes et son cheval, borne de territoire pour certains.

Bernard Savelli formule l’hypothèse de l’intégration du Penellus dans les défenses de l’ancien château fort de Candolle au Moyen Âge. Elle fut nommée « tour des Arabes » sur le plan de Nicolas de Fer en 1708 ou « Turcad » des arabes sur la carte de Cassini…mais cette allusion aux Arabes semble fantaisiste, aucun document n’y faisant allusion.

L’hypothèse la plus crédible selon les recherches de la commune elle celle d’un mausolée ou plus exactement d’une pile rurale, moins ornée.

Pennelus, le (probable) mausolée romain de La Penne sur HuveauneHypothèse confirmée par le milieu archéologique actuel qui ferait remonter sa construction à la fin du premier siècle avant J-C, construction dans le style de l’époque dite de « Sakkarah », en référence à une pyramide égyptienne. Une cuve cinéraire en marbre retrouvée à proximité renforce cette théorie. elle est dépourvue de couvercle, mais reste des tenons de fixation en bronze. Aménagée en fontaine, transportée en 1965 au prieuré de St Jean de Garguier, elle est visible aujourd’hui dans le hall de la salle de spectacle de la commune.

Le monument est creux. Sa dégradation est d’origine multiple : chercheurs de trésors, prélèvement de matériaux pour la construction…Le couronnement de la pyramide est lui aussi dégradé, la Pennelle avait été aménagé en vigie lors de la peste de 1720. A l’origine un pyramidon semblait la couronner comme nous pouvons le découvrir sur un document de 1636.

Ce monument unique a été inscrit le 12 juillet 1886 à l’inventaire des Monuments historiques de France.


SOURCES tourisme-paysdaubagne.fr & ville-lapennesurhuveaune.fr & Wikipedia
PHOTOS Archives & Morelloy & Google Street View

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches