Monastère des Capucins Rue du Marché des Capucins, 13001 Marseille
4015
Monastère des Capucins
Arrondissement : 1er

En 1579, les religieux de l’ordre mendiant des Capucins installent leur couvent sur des terrains achetés par Catherine de Médicis à l’emplacement de l’actuel marché des Capucins. La reine-mère vient en personne à Marseille le 15 juin pour poser la première pierre mais par manque de moyens financiers la construction des bâtiments prendra beaucoup de temps.

L’église est consacrée en 1616. Trop petite, une autre la remplace en 1694. Les Capucins vont former la plus nombreuse communauté religieuse d’hommes de Marseille.

À la fin du xviiie siècle, leur monastère qui comprenait une fabrique de draps, une pharmacie, un jardin botanique, une collection d’histoire naturelle et un cabinet des médailles, s’étendait jusqu’aux actuelles rue du Musée et de l’Académie avec entrée à l’angle de la rue Longue-des-Capucins.

En 1791, le couvent est déclaré bien national, les religieux sont expulsés, les bâtisses et terrains allotis et vendus.

De leur présence, il ne reste que les noms du marché des Capucins et de la rue Longue-des-Capucins.

L’emplacement du Monastère de nos jours

Les Frères mineurs capucins forment l’une des trois branches masculines du premier ordre religieux de la famille franciscaine, approuvé comme institut religieux de droit pontifical en 1528 par le pape Clément VII.

De nombreux frères provenant presque tous de la branche de l’Observance et séparée de celle des Conventuels ont rallié alors ce nouvel ordre.

Ils sont ainsi nommés du capuce ou capuchon dont ils couvrent leur tête. Les capucins sont aujourd’hui au nombre de 10 000, répartis à travers le monde.

On trouve sur l’ancien site du Monastère des Capucins à Marseille la gare de Noailles, située en haut de la rue du Marché des Capucins.

C’est à l’origine une halle construite en 1837. Elle est convertie en 1887 en ce qu’on appelle à présent « la vieille Bourse du Travail » depuis l’ouverture en 1936 de la nouvelle Bourse du Travail de Marseille boulevard Charles Nédélec. Elle abrite aujourd’hui les locaux de l’union départementale Force ouvrière.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Plan de 1791 & Mappy.fr

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches