Mix Club, l’écrin d’IAM et je Danse le Mia Route Nationale 113, 13340 Rognac
316

Située à Rognac à une vingtaine minute de Marseille, en bordure de l’Etang de Berre, la discothèque Le Mix club était devenue cultissime en 1994 grâce au tube d’IAM « Je danse le Mia » et son clip signé Michel Gondry. Ce lieu tout aussi connu pour de nombreux faits-divers a définitivement fermé son rideau en 2018, afin d’être rasé et laisser place à un projet de la municipalité.  En 2019 on apprenait que le tube de IAM, allait être porté au cinéma par Michaël Youn et Matt Alexander…le pitch ? Un jeune garçon, incarné par Rayane Bensetti, vivant dans les années 90 à Marseille se retrouve téléporté dans le présent.

Mix Club, l'écrin d'IAM et Je Danse le Mia, Rognac, MarseilleA Rognac, le long de la D113 fini « l’ambiance chaude et les mecs qui rentraient Stan Smith aux pieds le regard froid »…à la place des 700m² de surface et des 3300 m² de terrain du Mix Club ? un centre nautique, un théâtre de verdure et un port en eaux peu profondes.

Je danse le mia est parue sur l’album Ombre est lumière. Le tube est sorti en octobre 1993, c’est alors le deuxième single le plus vendu en France en 1994 derrière Neneh Cherry et Youssou N’Dour. La chanson sample le titre Give Me the Night du guitariste et chanteur américain George Benson. La chanson évoque sur un ton ironique les soirées festives dans le Marseille des années 1980.

Une chanson écrite par le beatmaker, musicien, auteur-compositeur et producteur marseillais Mounir Belkhir, mais celui-ci a revendu les droits au groupe !

Mix Club, l'écrin d'IAM et Je Danse le Mia, Rognac, MarseilleJean-Marie Jacono (maître de conférences à l’université de Provence) a proposé l’analyse suivante de cette chanson : « Cette chanson échappe à tous les repères musicaux connus. Ce n’est ni une chanson de rap habituelle, ni une chanson de danse même si elle évoque les soirées des boites de nuit marseillaises des années 1980. La musique y joue un rôle clé en débordant le sens du texte. Le sujet véritable de cette chanson n’est ni la danse, ni l’évocation des années 1980 mais la fuite du temps, qui est exprimée par des dimensions musicales ».

C’est Michel Gondry qui a été choisi pour réaliser ce clip. Grâce à sa collaboration avec Björk, il devient alors dans les années 90 un réalisateur très demandé. Il enchaîne des vidéos pour les Rolling Stones (Like a Rolling Stone), ou encore Kylie Minogue (Come into My World). Le public commence assez rapidement à percevoir un « style Gondry ». Parmi les effets utilisés par Gondry, figure le morphing, une technique permettant de créer une animation fluide à partir de deux images différentes qu’il utilise de manière très personnelle.

Visionnez le clip dans l’onglet Vidéo


SOURCES Wkipedia & maritima.info & Le Film Français
PHOTOS Google Street Map & captures d’écran « Je Danse le Mia » par Iam

FICHE A SUIVRE
TAGS
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches