Du Mémorial des Camps de la Mort au Mémorial des Déportations Quai de la Tourette, 13002 Marseille
9098
Du Mémorial des Camps de la Mort au Mémorial des Déportations
Catégorie : Culture & Art / Musées
Arrondissement : 2ème

Créé dans un blockhaus de 1942 de la seconde Guerre mondiale lors du 50e anniversaire de la libération des camps en 1995, le Mémorial est à sa création un lieu de recueillement et de transmission de la mémoire de l’Occupation à Marseille, dédié aux victimes et aux combattants du nazisme et du régime de Vichy. Le Mémorial a été fermé en raison des travaux du MuCEM et d’une mise aux normes de sécurité d’accueil des publics. La réouverture initiale était prévue en début d’année 2014 puis planifiée en 2015…c’est finalement le 20 décembre 2019 qu’il ouvrira de nouveau ses portes au public abandonnant son nom et son enseigne de « Mémorial des camps de la Mort » pour « Le Mémorial des déportations ».

Du Mémorial des Camps de la Mort au Mémorial des Déportations, MarseilleLors de son inauguration le 27 avril 1995 l’ancien maire de la ville, Robert Vigouroux disait « Je désire qu’en cette ville s’ancre à jamais la mémoire de l’atroce, de l’inhumain vécus par une génération… Mort programmée et scientifiquement organisée ».

Suite à de vastes enquêtes orales menées auprès des communautés du Vieux-Port et du centre-ville, les souvenirs de Marseille sous l’Occupation affluent : le temps des rafles, l’évacuation et la destruction du Vieux-Port, les mouvements de la Résistance, les grands bombardements…

Au premier étage, on trouvait lors de son ouverture des témoignages écrits, mais aussi des photographies des grands camps, provenant des archives de Coblence et des archives militaires françaises, issues d’un reportage réalisé par les photographes de la propagande allemande.

Du Mémorial des Camps de la Mort au Mémorial des Déportations, Marseille

Au dernier niveau, se trouvait une oeuvre du sculpteur Bourry symbolisant la barbarie nazie…

Avec la réouverture du musée en 2019, sa scénographie et sa thématique évoluent s’orientant vers un lieu de mémoire portant à la fois sur la déportation des juifs de la Shoah et sur les déportations liées aux répressions pour motif politique, touchant les opposants au régime nazi.

Le musée accueille des panneaux consacrés à la déportation pour discrimination, ainsi qu’à la déportation pour répression. Des témoignages audio liés à des cartes géographiques permettent de suivre les destinées de déportés. Un « mur des noms » composé des noms des victimes sera installé en 2020. Un film de Sophie Nahum sera projeté livrant les témoignages des derniers déportés de Marseille.


SOURCES Culture 13 & Le Petit Futé & La Provence
PHOTOS
Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
  • 17 décembre 2019 aà 17:26

    Je suis tres heureuse de sa réouverture , j'y ai travaillé plus de 5 ans en tant que chef , j'y ai rencontré des personnes extraordinaires . C'est un lieu de mémoire ,de souvenirs , de douleurs . de témoignages . Ne jamais oublier ce que l'homme est capable de faire . il est capable du pire comme du meilleur . Merci au service des misées ou cette réouverture . Musée a voir

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches