Manufacture Impériale de Tabac de la Rue Sainte, la FAC 151 Rue Sainte, 13007 Marseille
3386
Arrondissement : 7ème

Lors de la séance du 5 février 1811, le maire de Marseille donna lecture au conseil municipal de la lettre qu’il avait adressée au Conseil d’Etat afin de le convaincre d’installer la manufacture des tabacs à Marseille plutôt qu’à Sète.

Manufacture Impériale de Tabac de la Rue Sainte, Marseille

« Marseille, chef-lieu d’un département est de toutes les villes maritimes du midi, le point le plus central pour l’approvisionnement, la consommation et le débit des produits de cette manufacture, pour l’importation des tabacs exotiques et l’expédition par terre et par mer des tabacs fabriqués ».

Suite à ces démarches, Marseille fut choisie avec seize autres villes de France pour devenir le siège d’une manufacture. Les ateliers furent installés rue Sainte, sur la rive du port, à l’intérieur des murailles de la ville mais néanmoins à l’écart du centre, à proximité de l’abbaye Saint-Victor.

La manufacture des tabacs se spécialisa dans la fabrication de cigares et compta à son apogée entre 1860 et 1869 jusqu’à 1 605 ouvriers avant de rejoindre la Belle de Mai, aujourd’hui devenue la Friche de la Belle de Mai.


Une résidence d’artistes jusqu’en juillet 2015

Manufacture Impériale de Tabac de la Rue Sainte, Marseille

La Manufacture 284C

Selon Marsactu.fr, « La Manufacture 284C était pendant 3 ans jusqu’en juillet 2015 une résidence d’artistes peu commune à Marseille. Liée à l’agence de communication Bleu ciel, elle accueillait gratuitement des artistes durant quinze jours en leur laissant le lieu totalement à disposition… 

Pendant quinze jours, les clés du domaine étaient remises à un artiste. A lui d’en disposer à sa guise. Il bénéficiait du lieu gracieusement, mais aussi des relations médias de l’agence de communication Bleu ciel adossée à la Manufacture 284 C.

Disposant d’un plateau de 130 m2 et d’une hauteur sous plafond de 4 mètres, cet espace était brut pour mieux laisser s’épanouir les œuvres et les installations« .


La FAC, Fabrique d’Art et de Culture

la FAC, Fabrique d'Art et de Culture, Marseille

la FAC, Fabrique d’Art et de Culture

Le lieu accueille depuis 2016 la FAC, Fabrique d’Art et de Culture, un espace de vie et d’apprentissage, un lieu d’échanges construit autour de l’envie de découvrir, créer et partager avec les autres.

Fabrique car il s’agit d’un projet évolutif d’ateliers, de rencontres, où il sera proposé à chaque personne volontaire de découvrir et de créer, à partir de ce qu’il est ou ce qu’il veut devenir et développer.

Un lieu de construction modulable, offrant une multitude de possibilités, pour permettre à chacun, selon sa sensibilité, ses goûts, son expérience, de développer ses capacités, ses instruments d’analyse et son esprit critique.

L’Art sous plusieurs formes : de la danse essentiellement, mais aussi du théâtre, des arts plastiques (photographie, graffiti), du chant, de la comédie musicale…



FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches