Les Caillols, le Quartier des Deux Frères Les Caillols 13012 Marseille
816

Au 16ème siècle, deux frères agriculteurs, Pierre et Thomas Caillol achetèrent une immense propriété située dans un vallon au pied de Saint-Julien. Comme dans plusieurs autres endroits de la périphérie marseillaise (Château Gombert, les Camoins, la Valentine, etc.), la paroisse voisine puis le village prirent leur nom. Une légende locale appellerait les habitants de Caillols « les siffleurs »…une histoire raconte qu’un voyageur aurait demandé à un passant de Saint Barnabé « c’est loin encore les Caillols« , et la personne aurait sifflé exprimant qu’un long chemin était encore à parcourir vers ce quartier un peu isolé !

Le nom Caillol est à la fois un patronyme et un toponyme, l’un et l’autre largement répandus en Provence, sous des formes variées. L’annuaire téléphonique de Marseille posséderait plus de 100 entrées pour le nom Caillol. À Marseille il existe, outre les Caillols, un quartier nommé la Cayolle (9e arrondissement), à Bouc-Bel-Air un hameau nommé les Caillols, et dans les Hautes-Alpes une commune nommée Saint-Michel-de-Chaillol (variante vivaro-alpine du nom) et un hameau nommé Chaillolet.

Avant « Caillols » le site portait le nom de Camp de SoliersSoleilladeSolayadas issus du nom de famille Soleris en latin (1462) adapté en Soliers en français (1486).

Ce village, paisiblement installé au creux d’un vallon, à l’abri de la colline de Saint-Julien et à l’écart de la vallée de l’Huveaune, était jusqu’au début du xxe siècle, un de ces nombreux petits villages entourant la ville de Marseille,  quelques bourgeois y avaient leurs « campagnes », le reste des terrains était parsemé de campagnes maraîchères pratiquant l’agriculture de subsistance et l’élevage avec la production notamment de laits et de yaourts…dont Fernandel était apparemment friand.

On y parvenait en montant d’abord à Saint-Barnabé, puis en redescendant dans le vallon par ce que les vieux marseillais appellent encore le « chemin » des Caillols, ou éventuellement en contournant la colline par la Pomme.

Quartier Les Caillols à Marseille

La Grand rue et l’église de nos jours

Au cours des années 1950, l’urbanisation commença à approcher du village. Quelques villas grignotèrent la colline, un groupe de HLM s’installa à l’entrée du village, puis des lotissements émergèrent aux environs, ainsi qu’un stade et enfin un collège.

La fin du siècle vit la création du centre urbain des Caillols, ensemble résidentiel et commercial partagé avec le quartier voisin de la Pomme, et desservi depuis 2007 par la ligne 1 du tramway de Marseille, son terminus…la première version fut inaugurée le 3 mai 1914 avant de disparaître. Le tram fut un jour bloqué dans le quartier par une immense colonie de fourmis présente sur ses rails dans une portion très en pente !

Le vieux village reste néanmoins intact et a peu évolué. On y trouve l’église Sainte-Anne (Mère de la Vierge Marie et patronne de la Bretagne), de style romano-byzantin. Elle date de 1663, une inscription figurant au sommet de l’arceau de l’église entre les dates de 1747 et 1818 qui correspondent à des agrandissements.

On trouve également à proximité la grand-rue, le monument aux morts et la place inaugurée le 3 juillet 1921. Au nord-est se trouvait un lavoir communal supprimé dans les années 1950 – 1960.

En quittant le village par le boulevard des Libérateurs, on accède au Centre d’entraînement Robert-Louis-Dreyfus, lieu d’entraînement de l‘Olympique de Marseille. Mais c’est un autre club qui fait la fierté du quartier depuis 1939,  Sports Olympiques Caillolais. Le franco malien Jean Tigana et les marseillais Christophe Galtier, Joël et Eric Cantona, ont fait leurs débuts ici.

Retrouvez dans l’onglet vidéo un reportage de LCM de 2012 avec l’interview d’une des descendantes de la famille Caillol, vivant à ce moment encore dans le quartier.


SOURCES wikipedia & LCM & provence7.com
PHOTOS Fr.Latreille & Archives & CIQ les Caillols

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches