Les Bocks Automatiques Schloesing de Bières Velten et Phénix Square de la Bourse, 13001 Marseille
710
Les Bocks Automatiques Schloesing de Bières Velten et Phénix
Arrondissement : 1er

Difficile d’imaginer qu’en 1888, le centre ville de Marseille disposait en pleine rue de distributeurs automatiques de bières locales fraîches signées des brasseries Velten ou encore Phénix…il s’agissait des tout premiers distributeurs de boissons au monde, made in Marseille, présentés à l’Exposition Universelle de 1889, qui allaient ensuite conquérir la France entière et proposer cafés et vins chauds.

Ces petits kiosques de dégustation à l’ingénieux mécanisme furent imaginé par le duo formé par Degremont et l’industriel marseillais Henri Émile Schloesing (1849-1904, grand-père de l’aviateur compagnon de la libération Jacques-Henri Schloesing).

Il fallait introduire 10 centimes dans un petit orifice afin de savourer (très rapidement) sa bière fraîche. En effet, le verre était retenu par une petite chaînette et pouvait être lavé grâce à un petit robinet au bas de l’appareil…en cas d’affluence, et c’était souvent le cas, c’est donc presque cul-sec que le breuvage devait être absorbé.

La machine était paramétrée afin de ne prendre en compte que les pièces de 10 centimes. Celles de 5, 50 et les louis étaient renvoyés vers une “coquille” afin de les récupérer. On trouvait ces kiosques au bas des allées de Meilhan proposant de la Velten , un autre au square de la Bourse servant de la Phénix, et enfin une sur le cours Belsunce proposant de la bière de Beaucaire.

Le distributeur automatique de boissons Schloesing fut présenté a l’exposition universelle de Paris de 1889. Le descriptif de cette machine appelée « Distributeur automatique de liquides » est publié dans le journal « La science illustrée » n° 218 du 30 janvier 1892 sous la plume de G. Teymon : « cette invention destinée à procurer des boissons chaudes aux ouvriers du port de Marseille, fonctionne à Paris place de la république. Moyennant 10 centimes, ce distributeur automatique fournit bière, vin ou café. Soixante-dix villes ont autorisé l’établissement de ces appareils schloesing ».

On doit également aux deux inventeurs un « moyen d’arrêter un train en marche » en 1892 ! Quant au premier distributeur de billets il n’apparaîtra lui qu’en 1967.


SOURCES Wikipedia & extrait du Sémaphore partagé par David Coquille
PHOTOS Archives de Rennes

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches