Le Talus, Urban Farm, Agriculture Urbaine à Marseille 603 rue Saint-Pierre, 13012 Marseille
1619

Lancé en 2018 par l’association HEKO Permaculture, le Talus est un ambitieux projet d’espace multi-activité de 9000 m², ouvert aux riverains, dédié à la découverte de l’agriculture urbaine inspirée de la permaculture et des jardins urbains potagers qui fleurissent aux quatre coins du globe. Un site encerclé par la rue Saint Pierre et la ligne de chemin de fer Marseille-Vintimille qui sera traversé par la future coulée verte du Parc de la rocade L2 Est toute proche.

Le Talus, Urban Farm, Agriculture Urbaine, Heko Permaculture, MarseilleLes deux parcelles, propriétés de l’Etat servaient d’espace de stockage pour les entreprises en charge du chantier de la Rocade Est. Le projet d’agriculture urbaine du Talus a séduit la SRL2 (Société de réalisation de la L2) qui cherchait à valoriser ses terrains dans le cadre d’un projet de développement durable.

Dès son lancement en 2018 le Talus a mis en place un chantier participatif hebdomadaire pour modéliser et préparer un sol propice à la culture sur cette ancienne friche urbaine. Le Talus est également un site expérimental de recherche scientifique sur l’agriculture en ville. On y pratique le Micro maraîchage bio sur petite surface et des formations agroécologique.

Les autres projets à court ou moyen terme ? des bacs potagers mis en location, un poulailler participatif, du compostage collectif, la production de lombrics, des ateliers pédagogiques pour les scolaires, un rucher pédagogique, une pépinière d’aromatiques et fruitiers anciens, la vente de semences, plants et produits de jardinage et une buvette écolo avec une restauration végétale.

Le Talus, Urban Farm, Agriculture Urbaine, Heko Permaculture, MarseilleLes concepteurs du projet prévoient un déroulement en deux temps.  L’activité de maraîchage occupera 1000 à 1500 m2, sur la parcelle Ouest, et débutera en 2019. La mise en valeur de la parcelle Est (dont le sol devrait rester bétonné), commencera quant à elle d’ici 2020.

Le projet qui a reçu l’aide de nombreux partenaires privés et publics devrait trouver son équilibre financier avec la vente de la production maraîchère, d’arbustes et de plantes mais aussi à terme avec les activités culturelles, de restauration et de location des bacs potagers.



FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches