Le Marché des Bouquinistes Square Leon Blum, 13001 Marseille
5161
Arrondissement : 1er

Situé, depuis 1979, sur la Place Carli, le « Marché des Bouquinistes » a dû déménager en raison des importants travaux de réhabilitation du Palais Carli. Depuis 2011 les bouquinistes se sont installés sur le Square Léon Blum, en haut de la Canebière.

Les différents stands proposent des livres mais aussi des cd, des vidéos et des vinyls.

Ouverts du mardi au samedi, de 8h30 à 18h30.


SOURCES Mairie de Marseille & tourisme-marseille.com
PHOTOS Google Street Map

Avis
1.5
Moyenne 2 AVIS
VOTRE NOTE:
  • 5 juillet 2019 aà 16:28

    En lisant l'avis au dessus, je me dis que je le comprends bien. Moi aussi, je suis client depuis de longues années chez M.Barbic. Moi aussi, j'appréciais particulièrement ce petit kiosque et y venais régulièrement chiner quelques cd. J'appréciais les prix, le choix, et je ne manquais pas d'en faire la publicité à mes amis. Quand j'y faisais mes emplettes, il m'arrivait de discuter avec M.Barbic, bien que je voyais qu'il ne se souvenait jamais de moi. Pas plus le jour où il est venu m'acheter mes propres cd à une brocante, et que je lui ai fait un prix parce qu'il m'en faisait souvent, retour de service quoi. Mais ça, c'était avant. Je chinais comme d'habitude la dernière fois quand celui-ci est arrivé derrière moi, et a commencé à replacer les cd de façon très vigoureuse en me poussant physiquement, l'air très agacé. J'avoue que je ne comprenais pas, c'est vrai que je passais en revue chaque cd, mais je les ai pas déplacés, peut être les ai je pas remis assez bien à son goût ou je prenais trop mon temps. Quelque part, ça l'a agacé. Et donc sans un mot, il replace ses cd frénétiquement tout en me poussant puis me dit "c'est fermé temporairement". Je me retourne et lui demande pourquoi. Pas d'autre réponse que "c'est fermé temporairement, c'est tout." M. Barbic, si vous lisez ça, vous vous tirez une balle dans le pied. Tenir un commerce en plein jour sur la Canebière, ça doit pas être rigolo tous les jours et vous devez avoir quelques cas mais vous en prendre à vos clients qui vous respectent et vous envoient leurs amis, c'est pas très judicieux. Vous avez certainement réagi trop vite, mais vous auriez pu simplement me signifier de vive voix si quelque chose ne vous plaisait pas. Moi, je n'ai pas compris, pas plus votre attitude, et vous y avez gagné une mauvaise réputation et perdu quelques intéressés. Les cd se faisant rares de nos jours, et les amateurs qui vont avec, c'est dommage.

  • 14 juin 2017 aà 18:53

    Si vous êtes amateurs de livres, disques ou films d'occasion, à des prix raisonnables, allez sans hésiter chez les bouquinistes Fontanel, aimables et serviables à souhait, mais je vous déconseille fortement le stand juste à côté, tenu par Jean-Claude Barbic (un " monsieur " grand, maigre, aux cheveux blancs et aux lunettes rectangulaires) , qui ne mérite absolument pas sa clientèle. Voici l'amère expérience que j'ai vécu hier matin avec ce dernier: M. Jean-Claude Barbic , m'ayant vu revendre quelques vieux DVD chez son concurrent -M. Fontanel, situé à quelques mètres de son stand- , m'apostropha avec condescendance pour me jouer une comédie particulièrement nauséabonde: M. Barbic me signifia en effet que j'avais désormais l'interdiction formelle d'approcher de son stand, me sommant de ne point discuter et de simplement répondre que j'avais compris, devant me le tenir pour dit. Indigné, je fis naturellement remarquer à M. Barbic que je n'avais d'ordre à recevoir de personne, que j'étais dans mon droit le plus strict et libre de me rendre chez le commerçant de mon choix, lui rappelant fort à propos que le client était roi. Ce à quoi M. Barbic me répondit, catégorique: " Pas chez moi ! " , avant d'ajouter, purement gratuitement et sans rapport aucun avec l'incident en question, une moquerie fort désobligeante quant à ma corpulence: “ Allégez-vous, ça ne vous fera pas de mal “. Je suis profondément scandalisé par l'attitude mesquine et non professionnelle de ce Monsieur, aussi tenais-je à vous signaler la présence à Marseille de ce bouquiniste indigne du statut de commercant, qui non seulement se permet de refouler un client (fidèle de longue date de surcroît) en lui interdisant d'aborder son stand sous un fallacieux prétexte, mais qui s'autorise en outre à insulter ledit client sans aucune raison.

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches