Le Jarret, le Fleuve devenu Rivière puis Rocade Sainte-Marguerite, 13008 Marseille
3562

À l’origine, le Jarret, qui prend son cours à l’extrémité Est du massif de l’Étoile, au nord de la commune d’Allauch, était un fleuve, il obliquait vers l’ouest à la hauteur de l’actuelle église des Chartreux, et allait se jeter dans le Vieux-Port de Marseille. À la fin du Xe siècle, ou peut-être au début du XIVe, il devient une rivière de par sa déviation vers le Sud jusqu’à rejoindre le fleuve de l’Huveaune dans le quartier de Sainte-Marguerite à Marseille…aujourd’hui sa partie marseillaise a été en grande partie recouverte devenant un des principaux axes de circulation de la ville. Le réaménagement de ce tronçon en 2020 devrait apaiser cet espace et redonner vie par endroit à ce petit cours d’eau.

Le Jarret aux Chartreux

En 1954, le ruisseau s’étant peu à peu transformé en égout à ciel ouvert, Gaston Defferre, maire de Marseille, fait couvrir le lit du Jarret depuis Saint-Just jusqu’à la Timone.

Sur son emplacement est construite une rocade urbaine à deux fois trois voies (boulevards Jean-Moulin, Sakakini, Françoise-Duparc, Maréchal-Juin).

Cette « rocade du Jarret » a été ensuite prolongée au sud jusqu’au confluent avec l’Huveaune (boulevards Jean-Moulin, Rabatau, Schloesing), puis vers le nord-est jusqu’à la Rose en même temps que la construction de la ligne 1 du métro de Marseille (avenue Jean-Paul-Sartre).

Pour les marseillais d’aujourd’hui, « le Jarret » n’est plus une rivière, mais un des principaux axes de circulation de la ville.

La localisation de la source du Jarret fait problème. Le Sandre, organisme officiel d’information sur l’eau en France, localise cette source sur le flanc ouest du Collet Redon, à une altitude de 340 mètres environ.

Mais sur sa propre carte le nom de Jarret figure sur un tracé provenant du nord et qui conflue avec celui attribué au Jarret.

De même l’IGN nomme Jarret le ruisseau qui descend le long de la route départementale, en provenance des pentes situées au sud-est du Mont Julien, à 420 mètres d’altitude environ.

Le vallon du Jarret vu de l’ancien château de Ners à Allauch

Si cette position de la source est retenue, le parcours du Jarret compte 2 kilomètres de plus que la longueur calculée par le Sandre (16,4 km).

Peu après sa source, le Jarret prend la direction du sud-ouest. Coincé entre les flancs sud de l’Étoile (Collet Ratier et les collines adossées au nord du Garlaban), le Jarret a creusé un vallon sauvage, étroit et sinueux, qui n’est parcouru que par la route de Marseille à Trets, et ne comporte pratiquement aucune habitation sur près de 10 kilomètres, jusqu’aux premières maisons d’Allauch, à la Fève.

L’ancien château de Ners, aujourd’hui en ruines, gardait cette entrée du terroir marseillais.

Le Jarret traverse ensuite les quartiers nord d’Allauch (la Fève, la Bourdonnière, le Logis-neuf), Plan-de-Cuques, et entre à Marseille à la Croix-Rouge. Il prend alors la direction du Sud.

Un carrefour sur la rocade du Jarret

Jusqu’aux Chartreux, il reste entouré de collines, et son passage y est parfois difficile : le quartier de Malpassé, littéralement « mauvais passage », doit son nom à un resserrement entre la colline de Saint-Just et le plateau de l’Est marseillais (Montolivet – Beaumont).

Sur la fiche du Sandre, aucune mention d’embouchure ne figure. Sur la carte associée, le cours du Jarret est brusquement interrompu dans le quartier des Chartreux, en un point dont les coordonnées sont données sous la rubrique « dernier point de confluence« .

Il est plus probable que le Jarret continue son cours au-delà de ce point, mais en étant couvert, notamment sous l’ensemble de voies majeures de circulation constituant la « Rocade du Jarret », puis, après un court passage à l’air libre, passe sous le Parc du XXVIe centenaire, avant de se jeter dans l’Huveaune à l’entrée du quartier de Sainte-Marguerite.

Le Jarret passe en souterrain sous le Parc du XXVIe centenaire à Marseille

La longueur de ce tronçon ignoré par le Sandre est d’un peu plus de 5 kilomètres. Le Sandre ne répertorie aucun affluent du Jarret. Cependant celui-ci reçoit les eaux de ruissellement de nombreux vallons, notamment en rive droite, du côté de la chaîne de l’Étoile (vallon de la Vache, vallon des Ouides, des Médecins, de la Grave).

Par sa connexion à l’autoroute A7 au Nord et à l’autoroute A50 au Sud, le Jarret constitue actuellement l’unique itinéraire de contournement de la ville. La complète réalisation de la L2 et du Boulevard Urbain Sud permettra de reporter le trafic de transit sur une infrastructure ainsi dédiée et aménagée en conséquence, permettant aux quatre boulevards qui constituent la rocade du Jarret (Maréchal Juin, Françoise Duparc, Sakakini, Jean Moulin) de retrouver une fonction de desserte interquartier.

L’opportunité de cette requalification complète du Jarret en 2020 est de transformer radicalement la rocade en un boulevard urbain en déployant une stratégie de reconquête des espaces publics fondée sur le développement de nouveaux usages.

Réaménagement du Jarret

Pour ce faire, le projet tend à gommer les stigmates routiers : suppression du terre-plein central, modification des carrefours en supprimant le fonctionnement en giratoire percé, création de larges trottoirs et d’une piste cyclable, augmentation du nombre de passages piétons, plantations généreuses…

La rivière du Jarret a laissé quelques traces : ses méandres impriment leurs mouvements à la voirie. Autour du square Vallier, l’espace public s’agrandira, donnant l’occasion d’évoquer la rivière.

Un puits, sur le trottoir, donnera à voir la rivière ; un jeu de lumière l’éclairera. Le projet prend sa source ici pour s’immiscer dans le square, agrandi, largement végétalisé, où l’offre de jeux sera renouvelée et enrichie d’une dimension aquatique : l’eau deviendra ludique.

Le parvis de la piscine du complexe Vallier sera, quant à lui, redessiné : le sol du boulevard s’étirera jusqu’au pied du stade Vallier où se ménagera des agrès sportifs.


SOURCES Wikipédia & Tangram
PHOTOS Fr.Latreille & ©AMGraphisme pour Devillers & Associés, Tangram, Ingérop, 8´18” et Réussir l’espace public

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches