Le 15 Cours Joseph Thierry, Trésors (cachés) d’Art Déco 15 Cours Joseph Thierry, 13001 Marseille
697
Le 15 Cours Joseph Thierry, Trésors (cachés) d’Art Déco
Arrondissement : 1er

Cet immeuble Art Déco de 1929 signé des architectes Sénès et Lafon et réalisé par l’entreprise Julien Frères, cache à l’intérieur, dans son hall d’entrée, de superbes éléments décoratifs.

Le 15 Cours Joseph Thierry, pépite Art Déco, MarseilleLa façade en pierres couleurs crème reste somme toute austère et classique de la tendance de son époque…puis la porte en fer forgée et sa poignée travaillée commencent à révéler des éléments d’ornementation plus stylisés. Mais c’est en pénétrant dans la bâtisse que se révèlent de petits trésors inattendus.

Le hall d’entrée arbore de très belles mosaïques aux couleurs chaudes dont une représentant une fontaine antique, tapissée de fleurs bleues, survolée par un phénix multicolore. On y trouve également une superbe triple verrière, plus contemporaine, en parfait état de conservation, sur les thèmes en vogue des années 1920-1930…l’automobile, la navigation maritime et l’aviation.

D’autres éléments art déco sont à découvrir telle une lampe très caractéristique, un miroir hexagonal en remontant l’escalier ou encore un bas relief d’un figure mythologique grecque qui pourrait être un satyre, avec ses cornes de bouquetin, jouant du tambourin. Les satyres, associés aux féminines Ménades, forment le « cortège dionysiaque », qui accompagne le dieu Dionysos. Ils peuvent aussi s’associer au dieu Pan.

En remontant les étages, la décoration se fait moins clinquante, mais la cage d’escalier et ses verrières sont également à découvrir. L’immeuble est une résidence privée mais héberge de nombreux cabinets médicaux, l’occasion de soigner sa santé et son goût de l’architecture.

Quant à l’un des créateurs des lieux, le plus connu, Eugène Sénès, il fut inspecteur des travaux de Magne dès 1895, mais aussi professeur à l’École des Beaux-Arts de Marseille (1906). Architecte stagiaire à l’issue du concours de 1905, il est nommé Architecte en Chef des Monuments Historiques en 1906, chargé de l’Isère, de la Drôme (1909), des Basses et Hautes-Alpes (1912) et de la Cathédrale de Grenoble (1919) Cette même année, il demande sa mise en disponibilité. Puis en tant qu’Architecte en chef de la Ville de Marseille, il exécute notamment un projet de construction du grand escalier de la gare St-Charles (1925). On lui doit également la réalisation du bel immeuble du 45 Cours Gouffé également bâti par l’entreprise Julien Frères. Sénès fut Lauréat de la Société centrale des Architectes (1898) et Grand prix Rougevin (1900).

Quant au style Art déco, c’est un mouvement artistique né dans les années 1910, principalement au lendemain de la Première Guerre mondiale (1918) et qui prit son plein épanouissement au cours des années 1920 avant de décliner lentement à partir des années 1930, pour prendra fin avec la Seconde Guerre mondiale (1939). C’est le premier mouvement d’architecture-décoration de nature mondiale.

Ce style tire son nom de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes qui se tint à Paris en 1925.

Il consiste en un retour à la rigueur classique : symétrie, ordres classiques (souvent très stylisés), pierre de taille (sans aucun effet pittoresque). Le décor, en général encore très présent, n’a plus la liberté des années 1900 ; il est sévèrement encadré par ses créateurs et son dessin s’inspire de la géométrisation cubiste.


SOURCES architecture-art-deco.fr & Wikipedia & compagnie-acmh.fr
PHOTOS Google Street-Map & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches