La Réserve Foncière des Magasins & GMEM 41 Rue Jobin, 13003 Marseille
3503
Arrondissement : 3ème
Web : gmem.org

La Friche Belle de Mai poursuit son développement avec des travaux réalisés dans les espaces encore inexploités de l’ancienne manufacture de Tabac. Ces aménagements ont permis en 2017 la réhabilitation de 3 800 m² de surface, répartie sur trois niveaux et regroupant un ensemble d’ateliers d’artistes, de bureaux, d’espaces de travail, de co-working, de stockages au rez-de-chaussée et d’une salle de pratiques sportives…

la-reserve-fonciere-des-magasins-friche-belle-de-mai-marseille-2Ces nouveaux aménagements ont permis l’installation, sur 1 300 m², du GMEM centre national de création musicale (avec le GRIM devenu DRIM, Département de recherche d’improvisation musicale) : trois espaces aux performances acoustiques remarquables, dont le Plateau de Création de 250 m², un étrange bâtiment neuf sur pilotis situé au dessus des jardins de la Seita.

Le gmem-CNCM-marseille, ancré au sein de la SCIC de la Friche la Belle de Mai, est centré sur l’ouverture des esthétiques, la compétence, la qualité des services et l’échange, au service de la création musicale en France et en Europe.

« Si la mission essentielle du Gmem est la production de la création musicale, sa fonction sociale est de transmettre ce que cette production d’imaginaire induit comme émancipation de l’homme. Notre ambition est de faire de notre domaine de compétences un espace de découverte où s’articulent le savoir, le plaisir d’apprendre et l’émotion. » Christian Sebille – Directeur Gmem

 

Le site en Février 2017, pas encore décoré

Ce projet permet d’accueillir ou de reloger des résidents :

 

– Intermade : accompagne la création et le développement d’entreprises pour entreprendre autrement
– A.M.I., Aide aux Musiques Innovatrices
– Bi-pole : producteur de concerts et tournées pour des groupes nationaux et internationaux

– Le Bec en l’air : maison d’édition indépendante
– Goethe-Institut Marseille : institut culturel allemand
– Anne-Valerie Gasc : artiste

– Sextant et plus / Art-o-Rama : opérateur art contemporain
– ESADMM, École Supérieure d’Art et de Design Marseille–Méditerranée : création d’un atelier pour les Master 2


Ce chantier de transformation développe une démarche de qualité à plusieurs titres :

 

– Il vise la reconnaissance ‘Bâtiments Durables Méditerranéens’ – niveau Argent

– Il intègre du personnel en ‘insertion par l’emploi’, avec l’association Emergence(s)

– Il s’adjoint les services de l’OPPBTP, organisme de prévention pour la sécurité des travailleurs

 

Surface totale aménagée : 3 800 m²
Budget travaux (prévisionnel) : 2 950 000 € HT
Coût de l’opération : 4 750 000 € TTC TDC


SOURCES La Friche Belle de Mai & Gmem
PHOTOS La Friche Belle de Mai & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches