La Fresque Allemande du Cap Caveaux, comme une envie d’ailleurs Batterie de Cap Caveaux, 13007 Marseille
2724
Arrondissement : 7ème

C’est au Frioul après l’entrée de l’ancienne batterie militaire du Cap Caveaux surnommée le « Village allemand » que se trouve dans un ancien abri, à droite le long de la corniche, une grande fresque insolite datée de 1944 réalisée par un soldat nostalgique des colonies tropicales germaniques.

La Fresque Allemande du Cap Caveaux, Îles du Frioul, MarseilleUsée par le temps et les embruns, cette grande fresque naïve et encore colorée dévoile son sujet d’évasion pour un soldat qui devait trouver les Îles du Frioul trop méditerranéennes à son goût et pas assez tropicales…une plage, des palmiers, des cases, des voiliers, des montagnes…un décor exotique mais lequel ?

Avant le démantèlement de son empire colonial suite à sa capitulation en 1945 l’Allemagne se trouvait à la tête, en Afrique, du Togoland, du Kamerun, du Sud-ouest africain et de vastes territoires dans l’est du continent ainsi qu’en Océanie, de l’Ouest de la Nouvelle-Guinée et des Îles Marshall et Carolines…

Pour la légende on aimerait à penser qu’il s’agit d’une représentation des Îles Carolines, comme un clin d’œil à l’Hôpital du même nom se trouvant sur l’île Ratonneau toute proche. Après l’observation en photo de ce petit archipel paradisiaque de l’ex Nouvelle-Guinée allemande on trouve en effet quelques ressemblances avec la fresque !

La Fresque Allemande du Cap Caveaux, Îles du Frioul, MarseilleEn 1943, Hitler, alarmé par la présence des alliés en Afrique du Nord, décide de construire le « Sudwall », pendant méditerranéen du Mur de l’Atlantique. Cavaux, pion essentiel, est occupée par 157 artilleurs allemands qui réutilisent les canons français de cette batterie construite en 1883.

Les jugeant trop exposés, ils entreprennent la construction de bunkers pour les abriter mais n’auront le temps d’en achever que deux. Bombardée par les alliés en août 1944 et abandonnée ensuite, c’est aujourd’hui une friche militaire parsemée de trous d’obus.

Depuis 2015 il est interdit de pénétrer dans l’enceinte de la batterie à cause de risque d’effondrement et de chutes de pierres.

Christian Devuyst et son association Frioul Terre des Artistes à qui je dois cette info et ces photos va tenter de lancer des actions et des événements afin de récolter des fonds pour sauver le patrimoine en péril du Frioul dont cette fresque de 1944.


SOURCES Christian Devuyst association Frioul Terre des Artistes & Wikipédia & infos-patrimoinespaca.org
PHOTOS Christian Devuyst association Frioul Terre des Artistes & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches