Sainte-Marthe, Histoire d’Eau & d’Anis Sainte-Marthe, 13014 Marseille
4145
Arrondissement : 14ème

Le quartier, l’un des plus riches de la ville au XIXème siècle, tient son nom du petit village de Sainte-Marthe nommé ainsi du fait d’une tradition locale rapportant que la sainte, Marthe de Béthanie, aurait fait étape de retour de Palestine dans les parages sur le chemin de la Sainte-Baume, et aurait bu à une fontaine, aujourd’hui située au 120 chemin des Bessons dans le domaine de Magdala…une fontaine soit disant miraculeuse…à quelques siècles près elle aurait pu la parfumer d’une dose de Ricard, son créateur, Paul, étant né à quelques encablures de là !

Eglise de Sainte Marthe

Le village est coupé en deux parties, traversé par la voie ferrée d’Aix à Marseille, construite en 1877. À l’origine, un passage à niveau situé contre la gare assurait la continuité entre les deux St Marthe, mais sa suppression dans les années 1970 a accentué la coupure…avec la partie haute plus bourgeoise et la partie basse des usines et des ouvriers.

La gare de Sainte-Marthe, située au cœur de l’ancien village a conservé son bâtiment d’origine édifié par la Compagnie du PLM en 1877. Elle est desservie par les TER à destination de la gare Saint-Charles et d’Aix-en-Provence.

On trouve au Sud-Ouest du village le camp militaire de Sainte-Marthe, au Sud-Est un ensemble d’immeubles HLM jouxtant le complexe urbain de la Busserine, au Nord un large espace récemment encore assez sauvage où subsistent quelques exploitations agricoles mais de plus en plus urbanisé sous forme de lotissements et de villas, jusqu’au-delà du canal de Marseille qui délimite approximativement la zone urbaine.

Le village de Sainte-Marthe se trouve à la jonction d’une radiale provenant du centre-ville (le « chemin de Sainte-Marthe ») et d’une route périphérique (D4 des Bouches-du-Rhône) reliant les quartiers Nord (Saint-Louis – Saint-Joseph – le Merlan – la Rose – la Valentine).

Trois lignes de bus urbains desservent le quartier :

– la ligne 31, reliant le centre-ville (Bourse, Belle-de-Mai) aux Aygalades,
– la ligne 27, reliant la station de métro de la Rose – Technopôle de Château-Gombert au lycée Saint-Exupéry.
– la ligne 28, reliant la station de métro Bougainville aux Aygalades.


Lieux et monuments

 

La Tour Sainte

Tour-Sainte
Le domaine de Tour Sainte, organisé dans sa forme actuelle par Amédée Armand, président de la Chambre de Commerce de Marseille et fondateur des mines de Gardanne, dans la seconde moitié du XIXe siècle, est une oeuvre majeure de composition paysagère et un élément de premier ordre du patrimoine bastidaire marseillais…une folie comme on l’appelait à l’époque.

La Tour des Pins 
Construite au milieu 19ème siècle, cette grande propriété a appartenu à la famille des frères Montgolfier, les inventeurs de la célèbre montgolfière. Sur les 12 hectares du domaine, tout proche de la bastide et de son parc, on découvre, chose rare en milieu urbain, une véritable exploitation agricole bio gérée par Marie Maurage…une ferme à la fois pédagogique et site de production pour des particuliers et restaurateurs marseillais.

L’église de Sainte-Marthe
Elle se trouve excentrée sur une butte au nord du village. Un cimetière la jouxte. Le GR 2013 passe devant l’église.

– La Fontaine de sainte Marthe
se trouve plus à l’Est sur la traverse justement nommée « de la fontaine ».

La Fontaine Place Albert Durand
Cette petite fontaine aux armoiries de la ville de Marseille se situe sur une place rendant hommage au Lieutenant Albert Durand.

La Savonnerie le Sérail
Un homme, de retour de déportation en Allemagne, Vincent Boetto, fit le pari de créer en 1949 la Savonnerie le Sérail, afin de perpétuer le savoir-faire et la tradition du véritable savon de Marseille. Il reprend alors une ferme située à l’intérieur de la ville, et y installe l’équipement nécessaire à la fabrication du cube de savon traditionnel de Marseille, et notamment les chaudrons dans lesquels est fabriquée la pâte à savon. Aujourd’hui, c’est son fils, Daniel, fier de cet héritage, qui a repris les rênes de la savonnerie en 2009 et qui perpétue le savoir-faire laissé par son père.

Écurie de la Roserie
C’est sur le Domaine classé de la Roserie, sur les hauteurs de Tour Sainte et au pied de la Chaîne de l’Etoile, que Jean-Philippe et son épouse, Sylvie, vous accueille tous les jours.

– Le quartier abrite trois collèges : le collège Pythéas (public), le collège Henri Margalhan (qui dépend de la congrégation des Religieuses Trinitaires) et le lycée-collège de Tour-Sainte (d’abord lieu d’accueil d’une chorale, puis orphelinat avant de devenir un établissement scolaire privé).

Château Ricard


Sainte Marthe, le quartier de Paul Ricard

Le quartier a vu naître l’entrepreneur Paul Ricard, inventeur du Pastis Ricard. Le siège national de la société se trouve toujours aujourd’hui dans le quartier à proximité de la gare, ainsi que son ancienne demeure, qui appartient toujours à la famille, le Château Ricard, sur le chemin des Bessons.

C’est ici dans le quartier de Sainte Marthe qu’est né l’entrepreneur marseillais le 9 juillet 1909.

Le bâtiment est aujourd’hui utilisée pour des réceptions, événements et expositions d’art contemporain.

A noter qu’une toile de Salvador Dali « La Pêche au Thon » acquise par Paul Ricard est exposée dans une des salles du rez-de-chaussée.


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Charlotte Noblet & Rvalette

FICHE A SUIVRE
Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches