Le Grand Hôtel de Marseille 66-68 La Canebière 13001 Marseille
5993
Arrondissement : 1er

Ouvert en mai 1863 sur une partie de l’hôtel particulier que Jean-Baptiste Chabert avait construit en 1679 et qu’il louait au lieutenant des galères, Jacques de Noailles, le Grand Hôtel fut l’un des plus luxueux palace de la ville et comptait 15 chambres par niveaux. Après sa fermeture et son abandon 1 siècle plus tard, il est réhabilité en 2004 pour devenir un Hôtel…de Police, le commissariat central de Marseille.

grand-hotel-de-la-canebiere-hotel-de-noailles-commissariat-marseille-3

Le Grand Hôtel à gauche, les Nouvelles Galeries à droite

Nommé à ses début « Le Grand Hôtel de Marseille », l’établissement accueille nombre de célébrités telles que Gandhi en 1931. Charles Trenet y fait ses débuts en 1937 dans le cabaret de l’établissement, le Mélodie Bar

Le Grand Hôtel Noailles-Métropole, son voisin, construit en 1865 lui aussi sur l’emplacement de l’ancien hôtel particulier de Jean-Baptiste Chabert est depuis devenu le siège d’une banque et un immeuble de bureaux.

Les deux établissements seront d’ailleurs réunis sous la même direction en 1956 et totaliseront à eux deux plus de 300 chambres.

grand-hotel-de-la-canebiere-hotel-de-noailles-commissariat-marseille-5

La mention « Le Grand Hôtel » est toujours visible au dessus de l’entrée

Situé en face du magasin Les Nouvelles Galeries, le Grand Hôtel subira d’importants dégâts lors de l’incendie tragique de ce dernier, le 28 octobre 1938 qui fit au total, 73 victimes qui vaudront à la ville une mise sous tutelle.

Dans une publicité de l’époque, l’hôtel présente ses chambres comme « spacieuses avec les tous derniers perfectionnements : appartements avec salons, chambres avec salles de bains et W.C privés ».

L’hôtel est composé d’un grand hall, d’une salle à manger et possède son propre cabaret. Son restaurant Louis XIV était selon l’établissement, « splendide » et le « plus renommé de la ville ».

Le Grand Hôtel possédait dans son immeuble l’Agence de la Compagnie Internationale des Wagons Lits pour faciliter les démarches de voyage de sa clientèle. L’hôtel possédait également depuis 1866 le Grand Café Glacier plus bas sur la Canebière face au Palais de la Bourse.

L’hôtel fermera ses portes dans les années 60, puis sera laissé à l’abandon jusqu’au début des années 2000 avant d’être transformé en commissariat central en 2004.

Le bâtiment fut rénové par l’architecte montpelliérain Emmanuel Nebout. Les 4 000 m² de planchers ont étés entièrement réhabilités et deux niveaux de sous-sols transformés en parking réservé aux véhicules de service. Au total 400 agents de la police nationale ont depuis investi les lieux.


SOURCES Wikipédia & Brochure publicitaire de l’hôtel & vieux-marseille.com & PSS archi
PHOTOS  Google Street View & Archives & Delcampe.net

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches