Ancienne usine de France Jouets Mécaniques et les Jouets Wamoo 278 avenue de la Capelette, 13010 Marseille
1393
Ancienne usine de France Jouets Mécaniques et les Jouets Wamoo
Arrondissement : 10ème

Une exposition du Mucem fin 2019, « Massilia Toy », a remis en lumière le passé industriel du jouet de Marseille. La cité phocéenne a vu s’épanouir plusieurs dizaines de fabriques telle France Jouets Mécaniques créée en 1946 par Jean-Marie Moheng et Henri Fauvel, spécialisée notamment en miniatures militaires.

France Jouets Mécanique et Les jouets Wamoo, Industrie du Jouet à Marseille, Massilia Toys MucemSelon le site Génie miniature spécialiste des miniatures et modèles réduits, en 1942, les restrictions imposées par la guerre deviennent telles que l’industrie française du jouet cesse en grande partie sa production.

Henri Fauvel a alors l’idée de tenter l’aventure et débuter sa propre fabrication à Marseille en différents matériaux recyclés, principalement du papier collé.

C’est en 1945, à la fin de la guerre, qu’Henri Fauvel conçoit une jeep miniature inspirée des célèbres Willys popularisées par le passage des libérateurs alliés, ces petites reproductions d’environ 14 cm vont rencontrer un véritable succès.

En 1946, il s’associe avec Jean-Marie Moheng pour créer dans le 8ème arrondissement l’entreprise France Jouets Mécaniques, au 26 rue Alexandre Dumas.

France Jouets Mécanique et Les jouets Wamoo, Industrie du Jouet à Marseille, Massilia Toys MucemLes débuts sont assez modeste, l’entreprise ne compte que quelques ouvriers, c’est à partir des années 1950, que la marque se développe de façon significative. FJ se distingue de ses concurrents du moment par sa production des plus diverse et la qualité des modèles proposés en tôle, zamac et matière plastique. En 1952, Jean-Marie et Pierre Moheng s’associent avec le fabricant Armand Walther et créent les jouets Wamoo en élargissant la gamme au delà des miniatures de véhicules.

C’est à la fin des années 1950 et au début 1960, que France Jouets Mécaniques devînt S.A France-Jouets, la marque est à ce moment là, à son apogée et s’impose sur le territoire français. En 1956, l’entreprise France Jouets est en pleine expansion, pour des raisons pratiques, les locaux administratifs et de productions sont transférés au 278 avenue de la Capelette dans le 10ème arrondissement…seront alors produits camions GMC ou Weka, circuits routiers ou de trains, autocars, voitures et utilitaires français certains téléguidés, radiocommandés ou à monter, jeux de tirs, flippers, projecteurs etc…En 1957, France Jouet rachète les jouets GEM.

A la fin des années 1960, le contexte économique est de plus en plus difficile et l’entreprise France Jouets connaît ses premières difficultés. Après plusieurs rebondissements et déconvenues financières, c’est en 1972 que la production est définitivement arrêtée. Certains modèles réduits France Jouets furent ensuite produits et commercialisés par marque française Safir Champio.

Le 278 avenue de la Capelette accueille aujourd’hui des résidences contemporaines, quant au 26 Avenue Alexandre Dumas, l’adresse des débuts, on y trouve des petites boutiques de quartier.


Quelques exemples de jouets de la marque

Ech: 1/55. Le tracteur blindé US Pacific M26, 1967

Le véhicule tractant un canon dit Atomique est en zamak de couleur vert armée. Le tracteur Pacific est non vitrée, la roue de secours positionnée sur le toit permet d’orienter les roues avant de ce véhicule qui porte derrière la cabine un projecteur de type antiaérien mobile et rotatif.

Le canon atomique transporte des obus réalisés en bois, puis en plastique, ceux ci pouvant être tirer grâce a un système a ressort

France Jouets Mécanique et Les jouets Wamoo, Industrie du Jouet à Marseille, Massilia Toys MucemEch: 1/55. Le camion GMC CCKW 353 6×6, 1961

Le véhicule en version citerne de 2,5 tonnes, du type 1942 a cabine tôle n’est ici que reproduit très sommairement par France Jouets.

Un jouet, plus qu’un modèle réduit aux armes du raffineur ‘”Energic Energol”, qui est reproduit en zamak, le châssis en tôle est serti. La cabine non vitrée et le châssis sont vert, tandis que la citerne est jaune…



Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches