Fontaine Fossati et l’Obélisque de Napoléon Place des Capucines, 13001 Marseille
4002
Arrondissement : 1er

Cette fontaine baroque dédiée à Jacques Neker, ministre de Louis XVI, fut commandée par le Conseil Municipal et exécutée en 1778 par le sculpteur Dominique Fossati dont le talent est honoré par une inscription en latin HON. DOMI. FOSSATI IRU et FECIT.

Fontaine Fossati à Marseille

Litho De Raibaud Place Des Fainéants

A l’origine, elle se trouvait sur la place royale, aujourd’hui place du Général de Gaulle.  Une 1ère fois elle fut déplacée en 1825 à l’angle des Allées des Capucines et du Boulevard Dugommier.

Puis en 1863, elle est définitivement installée en retrait du carrefour, Place des Capucines, à cause de la circulation.

Elle est constituée par une base, s’élevant d’un bassin rond, de laquelle descendent 4 dauphins qui crachent de l’eau. Sur cette base, 4 lions supportent un obélisque ramené d’Egypte par Napoléon.

D’un côté, sur un poisson qui crache de l’eau, sont allongés 2 enfants dont l’un pleure. De l’autre, sur une tortue, 2 enfants regardent l’eau couler.

La fontaine Fossati est la seule à Marseille classée monument historique.


Une fontaine en hommage à Jacques Necker

Né le 30 septembre 1732 à Genève, mort le 9 avril 1804 à Coppet en Suisse, il était un financier et homme politique genevois, ministre de Louis XVI.

Après avoir fait fortune comme banquier à Paris et suite au succès de ses essais en matière de politique économique, il est nommé par Louis XVI directeur général du Trésor royal en 1776, puis des Finances. Il modernise alors l’organisation économique du royaume en s’opposant au libéralisme de ses prédécesseurs.

Renvoyé en mai 1781, peu avant les grandes spéculations boursières sous Louis XVI, il est rappelé en août 1788 avec le titre de ministre d’État du fait du soutien indéfectible de l’opinion publique, et convoque les États généraux en obtenant le doublement du tiers état.

Renvoyé par Louis XVI le 11 juillet 1789 pour avoir été absent lors de la séance royale du 23 juin 1789, il retrouve sa fonction après la prise de la Bastille pour apaiser les révolutionnaires.

Confronté à l’opposition de l’Assemblée nationale, il démissionne de nouveau en septembre 1790 et rédige une critique sévère du nouveau principe d’égalité.


Jacques Necker, Fontaine Fossati, place des fainéants à Marseille

Quand au sculpteur de la fontaine, Dominique Fossati, il faisait parti d’une dynastie de marbriers du Tessin, marchands et sculpteurs, à Marseille au XVIIIe siècle.

Deux phases caractérisent l’implication de la famille Fossati dans le commerce, le transport et la sculpture des marbres à Marseille :

La première correspond à l’activité de Sylvestre Fossati de 1693 à 1742, la seconde à celle de son fils Dominique de 1730 à 1778.

Au début, l’activité du père se concentre dans la sous-traitance pour des sculpteurs locaux. Mais, rapidement, avec son associé génois, il peaufine la formule qui assura leur réussite : la sous-traitance, l’association avec un atelier ligure et des travaux de manutention.

Quant à son fils Dominique, sculpteur reconnu, il ne renonce pas au commerce du marbre et, dès 1751, obtient le transport des marbres d’Italie et de Provence de Marseille au Havre.
Comme son père, il cumule les compétences mettant en œuvre une véritable pratique de concentration économique de la maîtrise de la pierre marbrière à la sculpture d’œuvres originales.


SOURCES Wikipedia & Brigitte Feret, conservateur du Patrimoine aux Archives départementales d’Eure-et-Loir
PHOTOS 
Xavier de Jauréguiberry & Wikipédia & Archives & Mappy.fr

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches