Épave Le Novi, le Cadeau de Mariage de Luc Vanrell Rade de Marseille, 13007 Marseille
3579

Située au sud du château d’If, l’épave de ce petit voilier de 20 mètres se trouve à une profondeur de 34 mètres de fond, posée sur sa quille légèrement de coté…on ignore le nom originel du bateau, son histoire, la date et les circonstances du naufrage, mais le plongeur qui va la découvrir va lui donner un nom et offrir ses coordonnées GPS en cadeau de mariage !

C’est Luc Vanrell, plongeur, photographe et explorateur sous-marin de renom qui a découvert le premier cette épave…il la baptisera « Le Novi« , signifiant « jeune marié » en provençal, afin d’offrir le point GPS, 43.2696 N 5.32793 E, et son exploration encore vierge en cadeau de mariage au couple Anne et Jean-Pierre Joncheray !

Le Novi ressemble a un beau petit motor-sailer de plaisance gréé en ketch avec un beaupré en bois dont on peut encore voir le logement. La coque en fer d’une longueur d’environ 20m pour une largeur maxi de 5m est entière, hormis quelques trous, mais le pont et les superstructures en bois ont disparu.

Les heureux mariés, destinataires du cadeau, Anne et Jean-Pierre Joncheray, sont des plongeurs, chasseurs d’épaves et auteurs de nombreux livres sur le sujet. Anne est directrice du musée d’archéologie sous-marine de Saint-Raphaël, Jean Pierre est biologiste, ils sont tous les deux moniteurs fédéraux et scaphandriers classe 2B.

Passionnés par la recherche et l’exploration d’épaves, le couple est connu pour avoir inventé ou effectué des fouilles approfondies sur (entre autres), l’épave de la Chrétienne (avec la découverte de son canon en bronze), celle du sous-marin centenaire l’Alose (renfloué en raison de sa valeur historique), du navire Le Prophète (plus vieille épave connue à ce jour, de navire à vapeur et à hélice de la côte provençale).

Ils sont les auteurs de la série de fascicules Naufrages en Provence. Leur dernière découverte (2012) est une épave au large de St Raphaël qui sera identifiée comme étant le « Alain » du chanteur d’opéra André Baugé les recherches d’archives et d’identification furent menées en collaboration avec Marc Langleur.


Luc Vanrell,

luc-vanrellné le 5 septembre 1959 à Marseille il est le découvreur de nombreuses épaves dont la plus connue est celle du P-38 de Saint-Exupéry. Luc Vanrell crée le 1er janvier 1979 la société de fabrication et de distribution d’équipements de plongée « Le comptoir des sports« , rebaptisée en 2005 « Immadras« .

L’entreprise resserre alors ses activités sur son savoir-faire dans les domaines : techniques (plongée, travaux sous-marins, interventions en milieux d’accès difficiles, restauration), scientifiques (archéologie, conservation, biologie) et de l’image (documentaires, cinéma, photos).

Il participe à la campagne grotte Cosquer 1994. Depuis 1995 il assume toutes les interventions techniques et scientifiques pour cette grotte ornée du paléolithique supérieur. En 2001, succédant à Jean Courtin (CNRS), il devient le responsable scientifique de cette grotte.

En 2000 il déclare l’épave d’un P38 au pied de l’île de Riou et l’identifie en 2004 comme celui de de Saint-Exupéry. Il retrouve même en 2006 le pilote allemand qui l’a abattu.

En 2008 il identifie le squelette de l’Île de Riou, dont le mystère planait depuis 1964.



Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches