Eglise Arménienne Apostolique Sourp Hagop 7 Boulevard Arthur Michaud, 13015 Marseille
615
Arrondissement : 15ème

Cette petite et discrète église est située non loin de l’ancien camp de réfugiés arméniens d’Oddo. C’est autour du 15 décembre que certains membres de la communauté arménienne se rassemblent autour de la fête du nom de son Saint Patron Sourp Hagop, en français Saint-Jacques de Nisibe.

Eglise Arménienne Apostolique Sourp HagopDeux églises arméniennes en France, une à Lyon, et ici même à Marseille sont dédié à Saint Jacques. Il fut un ascète chrétien et un évèque de Nisibe du IVe siècle. Il est vénéré comme Saint par plusieurs Églises chrétiennes dont l’Eglise Apostolique arménienne qui l’a intégré à son calendrier et le fête à une date la plus proche du 15 décembre. Il fut aussi un très grand mystique et un thaumaturge.

Il était originaire de Nisibe , en arménien « Medzpin » , ville antique qui se situe en Arménie historique à proximité de la ville de Kamichli et proche de la ville d’Edesse.

Il se retira dans le désert comme ermite avant que la communauté chrétienne de sa ville ne l’élise comme évêque vers 308. L’Empire romain connaît alors une vague de répression contre les chrétiens qui se termine par la promulgation par l’empereur Galère d’un édit de tolérance en 311. C’est en sa qualité d’évêque qu’il assiste au concile de Nicée en 325, puis se signale par son opposition à l’arianisme dans les débats sur la divinité de Jésus-Christ.

Il serait à l’origine de l’École théologique de Nisibe, dont saint Éphrem le Syrien sera le plus célèbre représentant. D’après Éphrem, saint Jacques de Nisibe se serait illustré « par ses prières » lors du premier siège de Nisibe par le roi des Perses Shapur II, en 337. Il serait mort pendant ce siège le 15 juillet 337.



FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches