Crash du Douglas C-47D Dakota IV, 15 janvier 1946 Vallon du Miougranier, 13009 Marseille
448
Arrondissement : 9ème

Le 15 janvier 1946, par une météo neigeuse et très délicate, le Dakota IV, un avion Douglas C-47D de la Royal Air Force effectue une liaison entre Palerme et Londres avec à son bord des soldats britanniques libérés des camps d’internement japonais. Alors qu’il volait au dessus des Calanques de Marseille à une trop faible altitude de 1 300 pieds, l’appareil s’est fait aspirer verticalement par la dépression d’air dans le vallon du Miougranier et a été détruit lors de l’impact.

Un berger, Louis Fine, entendra le crash depuis les hauteurs des Goudes. Il tentera depuis Callelongue d’avertir les secours, mais en vain, le téléphone étant alors en panne. Il faudra 2h30 pour que les premiers secours puissent se rendre sur place.

Arrivé sur le lieu du crash, les sauveteurs n’ont pu évacuer que trois passagers vivants, dont un gravement blessé, qui décédera quelques heures plus tard. Les 25 autres occupants seront retrouvés tués. Seuls réchapperont de la catastrophe les soldats Hamilton et Linney, dont ce dernier malgré de graves blessures ira chercher de l’aide après six heures de marche dans la neige et le froid au camp américain du Roy d’Espagne !

Il semblerait que l’avion était hors trajectoire au moment de l’accident, aux alentours de 18h30, à la suite d’informations erronées reçues de l’équipage par le service de contrôle au sol depuis Malte. En raison de la faible visibilité due aux chutes de neige, l’équipage n’a pas été en mesure de distinguer la zone montagneuse et l’appareil s’est fait aspirer verticalement par la dépression d’air.

Les familles des victimes sont invitées chaque année par l’association les Calancoeurs et le CIQ de Callelongue à se recueillir sur le site du crash puis au cimetière militaire de Mazargues où reposent les 26 anglais, dont voici les noms :

Cimetière militaire de Mazargues

4 membres d’équipage (271e Escadron) :
William George Elliott Buchanan, pilote,
Edwin Alan Chapman, copilote,
W / O John Wyvill Suart, navigateur,
F / O Ralph Nathaniel Smith, opérateur télécommunication.

22 passagers :
LAC Stephen Michael Aungier,
LAC John Kendal Bond,
Drv Henry Canham,
LAC Charles George Cottle,
LAC Henry Cunningham,
LAC Gwilym Daniels,
LAC Ernest John Fessi,
Pvt John James Flanagan,
LAC Leonard Roy Fouracre,
Sap Eric Gardham,
LAC Trevor Ernest Giles,
LAC Ronald Gillingham,
Cpt Paul Verrier Isaac,
Cpt Wilfred Kendrick Lloyd,
Lt Peter Marriott,
Lt John Harold Nutt,
Cpl Walter Peacock,
Pvt Benjamin Price,
Lt Maurice Ernest Rennie,
Lt Robert Thomas Tobias,
Lt Stanley Charles Turner,
Cpt George Wood

Une croix ainsi qu’une plaque situées dans le vallon du Miougranier rappellent aux randonneurs l’existence de ce terrible crash.

L’appareil était un Douglas C-47 Skytrain, désignation officielle donnée par l’United States Army Air Forces à l’une des versions militaires du DC-3. Ce fut le modèle le plus construit. Avion de transport polyvalent, robuste et d’entretien aisé, il fut utilisé sur tous les fronts durant la Seconde Guerre mondiale.

Baptisé Dakota par la Royal Air Force, qui avait utilisé des DC-3 avant les premières commandes militaires américaines, il fut affectueusement surnommé Gooney Bird par ses équipages américains.

Le C-47 a été construit dans deux usines spécialement créées pour en assurer la production, à Long Beach, Californie, et Oklahoma City, Oklahoma, la chaîne de production étant indiquée dans la désignation complète des appareils par les lettres ‘DL’ (Long Beach) et ‘DK’ (Oklahoma City).


SOURCES baaa-acro.com & La Provence (Philippe Gallini) & calancoeurs & Wikipedia
PHOTOS Wikimedia Commons & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches