Monastère de la Serviane, Meurtre au Couvent 68 Traverse de la Serviane, 13012 Marseille
11107

Cette congrégation des Filles du Cœur de Jésus a été fondée le 20 juin 1873 par Marie Deluil-Martiny à Berchem-lez-Anvers en Belgique. Leurs activités ? l’adoration du Très Saint Sacrement, prière liturgique et personnelle, dans un esprit d’offrande et de réparation. En France, c’est à Marseille qu’elles ont pris leur quartier dans la maison de campagne de la famille Deluil-Martiny transformée en monastère en 1880.

Monastère de la Serviane, congrégation des Filles du Cœur de Jésus, Marseille

Lieu de l’assassinat de la Mère fondatrice

Née en 1841 à Marseille, Marie Deluil-Martiny est l’héritière d’une famille catholique aisée. Les deuils successifs de ses sœurs et de son frère ont affermi sa Foi et sa vocation. Devenue en religion Mère Marie de Jésus, elle fonde en 1880 un couvent dans la propriété familiale, La Serviane, un château aux portes de la ville.

La tragédie qui se déroulera dans ce monastère viendra de Louis Chave, né en 1862 à Gignac dans une famille de paysans pauvres. Orphelin à 10 ans, élevé aux Enfants de l’Etoile, il est placé fin 1883 comme jardinier au couvent. Mère Marie de Jésus, le remerciera brusquement pour insuffisance dans son travail et dans son comportement.

Le désir de vengeance, le sentiment d’injustice, ne sont sans doute pas les seuls motifs qui vont pousser Chave à assassiner la Mère Supérieure le 27 février 1884.

Les théories anarchistes qui se propagent l’ont-elles aussi peut-être influencé. “Je lui pardonne…pour l’œuvre” auraient été les dernières paroles de la Mère Supérieure. Elles sont gravées sur une stèle du jardin, dans la pinède, à l’emplacement exact de son assassinat. Son meurtrier se donnera la mort non loin de là lors de sa cavale, après avoir blessé une autre sœur.

Sa dépouille d’abord enterrée à Marseille retourna en Belgique dans le caveau de la congrégation, mais stupéfaction, le corps 22 ans après, était intact ! Un miracle pour le pape qui procèdera à sa béatification le 22 octobre 1989 à Saint Pierre de Rome et l’exposition de sa sépulture dans une chasse de verre de la Basilique belge du Sacré-Cœur à Berchem (voir dans l’onglet vidéo, en flamand !)…son dossier de canonisation est d’ailleurs en cours !  

Un livre a été écrit sur le sujet en 2009, Marseille Meurtre au couvent (La Serviane 1884) / De Michel Méténier et Fernand Revilla / 112 pages, Illustrations N & B. Editions : Mémoires de Gignac.

La chapelle est ouverte au public mais le domaine très secret ne se dévoile qu’en partie via des activités liées au scoutisme ou par les visites patrimoniales de l’association Marseille Autrement.


SOURCES spiritualite-chretienne.com & Wikipédia & Massalire
PHOTOS Archives & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches