Conservatoire des Restanques, Verger et Jardin Méditerranéen 1 Chemin des Grives, 13013 Marseille
3803
Arrondissement : 13ème

C’est un des derniers sites agricoles périurbains préservés de Marseille. Avec sa vue panoramique sur les massifs naturels de la Chaîne de l’Etoile au Massif des Calanques, en passant par le Massif du Garlaban, de Saint-Cyr-Carpiagne, de Marseilleveyre, jusqu’à la mer et les îles du Frioul, ce site exceptionnel de 6 hectares géré par l’association Colinéo est dédié à la préservation et la sensibilisation au patrimoine agricole et naturel de la Provence et à la sauvegarde et la redécouverte de variétés anciennes de légumes et de fruits.

conservatoire-des-restanques-marseille-3Ce devait devenir un énième projet immobilier, mais 2 500 signatures ont permis en 2011 de maintenir cette surface en zone agricole. Un domaine de 80 hectares à l’origine, régulièrement grignoté par l’urbanisation.

La mise en culture du potager sur les restanques a débuté en avril 2015.

Des légumes du pourtour Méditerranéen ont ainsi été réintroduit, c’est à dire des légumes anciens cultivés autrefois mais négligés de nos jours au profit de variétés plus rentables.

La culture en terrasse est un mode ancestral de production mesurée, raisonnée, à l’origine de produits de très haute qualité.

La réhabilitation et la mise en culture de ces restanques a permis un démarrage rapide des productions.

Dès la première année, ce sont 12 variétés de salades, 9 de courgettes, 7 d’haricots, 7 de melon, 6 de courge et 2 variétés de concombres qui ont été produites…mais également de l’huile d’olive, des amandes, de la verveine. Des produits désormais disponibles à la vente.

En 2016 a été installé une ruche particulièrement intéressante pour la sensibilisation du public aux abeilles car elle permet d’observer les abeilles en toute sécurité et sans les déranger, grâce à une plateforme d’envol située à plus de 3 m de haut et des ouvertures d’observation sur le corps de la ruche et la cheminée.

Le site géré par 8 salariés et 250 bénévoles est ouvert régulièrement lors de chantiers collectifs, de manifestations et d’animations pédagogiques.

Quant à la fameuse restanque, au coeur de ce projet, ce mot est la francisation du provençal restanco, terme employé en basse Provence et désignant au sens propre un mur de retenue en pierres sèches, parementé sur les deux côtés, barrant le lit d’un torrent intermittent pour provoquer un atterrissement en amont (tout en laissant passer l’eau) et créer ainsi une terrasse de culture.

L’agriculteur provençal s’est attaché non seulement à aménager en terrasses les versants de collines mais aussi à combler les ravins provoqués par le déboisement. La « restanque est destinée à lutter efficacement contre le glissement des terres cultivées sur des terrains en pente. La mécanisation des sols a accentué leur disparition.


Créée à l’origine (août 1973) pour faire face aux problèmes liés à l’urbanisation envahissante des piémonts de la Chaîne de l’Étoile, Colinéo se dénommait alors A.S.S.E.N.E.M.C.E. pour Association pour la Sauvegarde du Site et de l’Environnement Nord-Est de Marseille – Chaîne de l’Etoile.

Depuis, Colinéo s’est nettement développée et oeuvre désormais sur un plus large territoire et dans des domaines touchant à l’Environnement et au Développement Durable. Toujours mobilisée par la préservation des collines de la Chaîne de l’Etoile et du Massif du Garlaban, l’association a souhaité changer de nom, passant d’ASSENEMCE à Colinéo-ASSENEMCE et, depuis 2012, à Colinéo.

Réunies autour des maîtres mots « Agir, Préserver, Éduquer« , les actions de Colinéo se sont étoffées et les projets et dossiers qu’elle mène ont conduit à la création de 4 Pôles d’activité interconnectés qui s’enrichissent mutuellement :

-Pôle Naturaliste scientifique
-Pole Animation EEDD
-Pôle Grands Projets
-Pôle Urbanisme-Juridique


SOURCES Colinéo
PHOTOS Colinéo


FICHE A SUIVRE
Avis
1
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
  • 15 septembre 2018 aà 14:09

    Bonjour, Je reviens du Conservatoire des Restanques,Vergers,Jardins Méditerannéens, Plus que déçu . Un accueil peu jovial, aucune aménagement de parking , alors qu'il y aurait de quoi, au moins pour les personnes handicapés. Tout le monde le sait La Sécheresse est là , mais quand même le terrain était très sec , la terre de la restanque des plantes aromatiques était plus que sèche et certains pieds morts. Si les noms étaient indiqués, il n'y a guère d'explications pour les néophites. Enfin, une matinée plus que décevante. Déconseillé aux Personnes à Mobilité Réduite. C.ARDISSON

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches