Cité de la Castellane, la Jeunesse de Zinédine Zidane Place de la Tartane, 13016 Marseille
5195

C’est l’un des plus célèbres marseillais au monde…sa photo géante trônera pendant de longues années sur un mur de la corniche…et pourtant Zinédine Zidane né le 23 juin 1972 à la maternité de la Belle de Mai, n’aura eu comme seule fonction avec le grand club de la ville, l’Olympique de Marseille, que celle de ramasseur de balles les jours de match au Stade Vélodrome…Zizou aura passé 15 ans de sa jeunesse ici à Marseille dans la Cité de la Castellane forgeant son talent entre la place Tartane devant son domicile et les petits clubs de l’AS Foresta, l’US Saint-Henri ou encore le SO Septèmes-les-Vallons avant de rejoindre l’AS Cannes en 1987 et réaliser la fulgurante carrière qu’on connait en tant que joueur puis entraîneur.

Cité de la Castellane, la Jeunesse de Zinédine Zidane

Zinédine Zidane lors de son passage à l’AS Foresta

Depuis la fin des années 1960, la famille Zidane, originaires de Béjaïa en Petite Kabylie (Algérie) habite dans la cité de La Castellane, construite entre 1969 et 1971, où vivent à l’époque environ 6 000 habitants issus de l’immigration : Maghrébins, noirs africains, espagnols et comoriens.

Cette famille de cinq enfants habite dans un appartement de la place Tartane, près du supermarché Casino où travaille Smaïl Zidane, le père de Zinédine.

C’est sur cette place que « Yazid » ou « Yaz », comme l’appelle son entourage, fait ses premiers pas avec le ballon rond. Avec ses frères et ses amis du quartier, le jeune Zidane passe des heures sur l’esplanade en face de son immeuble à jouer au football.

Faisant alors ses premiers gestes techniques, le football devient rapidement une passion. Peu intéressé par l’école, Zidane ne s’adonne qu’au foot ainsi qu’au judo, son deuxième sport préféré, qu’il pratique jusqu’à 11 ans au centre social de la Castellane.

À l’âge de neuf ans, Zidane commence à jouer au football dans le club de son quartier : l’AS Foresta. Sous les couleurs jaunes et vertes, il porte le brassard de capitaine. L’année suivante, en 1982, il signe à l’US Saint-Henri, club du quartier voisin, où il porte encore le numéro 10.

Cité de la Castellane, la Jeunesse de Zinédine Zidane, MarseilleLe jeune garçon progresse et rejoint l’équipe de SO Septèmes-les-Vallons en 1983 où il revêt alors le maillot jaune et rouge de ce club de la banlieue nord de Marseille.

Licence de Cadet de Zinédine Zidane

Son entraîneur, Robert Centenero, s’en occupe beaucoup et lui apporte son aide. Le 23 juin 1984, il assiste à la demi-finale de l’Euro 1984, France-Portugal, au stade Vélodrome en tant que ramasseur de balles.

Son idole d’enfance se nomme Enzo Francescoli, un milieu offensif uruguayen qui évolue une saison à l’Olympique de Marseille.

Sur le terrain, le jeune Zidane est excellent techniquement, maîtrise les dribbles et le jeu de tête. En revanche, il manque de vitesse et de puissance physique.

Pour combler ses lacunes, il s’impose davantage d’entraînements grâce à sa volonté de réussir. En 1986, il est sélectionné en cadet première année pour le championnat de la Ligue de la Méditerranée.

En décembre, il est convoqué au Centre régional d’éducation populaire et de sport (CREPS) d’Aix-en-Provence pour un stage de trois jours.

C’est lors de stage qu’il est remarqué par Jean Varraud, recruteur de l’AS Cannes, lui-même ancien joueur de l’ASSE.

Varraud revient alors le 11 janvier 1987 à Saint-Raphaël en compagnie du directeur du centre de formation cannois, Gilles Rampillon.

Cité de la Castellane, la Jeunesse de Zinédine Zidane, Marseille

Lors ce match, Zidane, positionné libéro, rate un petit pont dans sa surface de réparation, faisant encaisser un but à son équipe. Malgré cette bévue, le recruteur cannois est séduit par son talent et lui propose un stage d’entraînement d’une semaine.

Cet essai étant concluant, l’AS Cannes propose à Zidane de rejoindre son centre de formation.

Alors que Smaïl Zidane a déjà refusé une proposition de l’AS Saint-Étienne pour Noureddine, le frère de Zinédine, après plusieurs semaines de réflexion, les parents de Zizou acceptent mais à une condition : il doit être hébergé dans une famille d’accueil. À l’été 1987, Zinédine Zidane rejoint l’AS Cannes

Durant sa carrière de joueur, entre 1988 et 2006, Zinédine Zidane évolue au poste de milieu offensif, comme meneur de jeu. De 2016 à 2018, il est l’entraîneur du Real Madrid, où il a terminé sa carrière de joueur.

Surnommé « Zizou », il est considéré comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football.

Doté d’un profil atypique, il remporte de nombreux titres, tant avec l’équipe de France qu’avec les clubs où il a joué, comme les Girondins de Bordeaux, la Juventus de Turin et le Real Madrid.

Il a, de plus, été nommé meilleur joueur de l’année au moins une fois dans chaque championnat où il a évolué.

Zidane est selon la BBC le meilleur joueur européen de l’histoire. Il est désigné meilleur joueur européen des cinquante dernières années par l’UEFA en 2004. Il est cité parmi les 125 meilleurs joueurs mondiaux encore vivants en 2004, dans un classement conjoint de Pelé et de la FIFA. Il est à trois reprises nommé meilleur joueur mondial de l’année par la FIFA, en 1998, 2000 et 2003, et remporte le Ballon d’or en 1998.

Cité de la Castellane, la Jeunesse de Zinédine Zidane, Marseille

Finale de la Coupe du Monde France 98

S’il est par deux fois classé second meilleur joueur français de tous les temps par France Football, il est pour L’Équipe le meilleur footballeur français de l’histoire. En 2011, il est élu meilleur joueur de la Ligue des champions des vingt dernières années par l’UEFA.

Membre de l’équipe UEFA du xxie siècle, du Onze des Légendes de l’Euro (meilleure équipe de l’histoire du Championnat d’Europe), de la FIFA World Cup Dream Team (meilleure équipe de l’histoire de la Coupe du monde) et de la Dream Team World Soccer (meilleure équipe de l’histoire), Zinédine Zidane a, en outre, été élu meilleur joueur de la décennie 2000 par Marca, Sports Illustrated, Fox Sports, ESPN et Don Balón.

Sélectionné à 108 reprises et 25 fois capitaine de l’équipe de France, Zinédine Zidane s’illustre principalement au niveau international lors de la victoire à la Coupe du monde de 1998 où il marque deux buts de la tête lors de la finale gagnée 3 buts à 0 contre le Brésil, au championnat d’Europe de 2000 également remporté, et à la Coupe du monde de 2006 où ses exploits portent la France en finale.

Célèbre numéro 10 des « Bleus », il met un terme à sa carrière à la suite de la Coupe du monde 2006, au cours de laquelle il se distingue et obtient le titre de meilleur joueur du Mondial.

Cité de la Castellane, la Jeunesse de Zinédine Zidane, Marseille

Décembre 2017, conférence de presse du Réal Madrid

Le 9 juillet 2006, il joue son dernier match à l’occasion de la finale de la Coupe du monde opposant l’Italie à la France. Il s’y illustre de manière ambivalente en inscrivant son trente-et-unième but sous le maillot français par une panenka réussie, mais aussi par son expulsion sur carton rouge pour son coup de tête au thorax de Marco Materazzi.

Après sa retraite de joueur, Zidane passe ses diplômes d’entraîneur puis devient l’adjoint de Carlo Ancelotti au Real en 2013-14.

L’année suivante, il prend en main l’équipe réserve du Castilla avant d’être nommé en janvier 2016 entraîneur en chef de l’équipe première après le limogeage de Rafael Benítez.

Lors de ses deux premières saisons, il remporte deux fois la Ligue des Champions, un championnat, une Supercoupe d’Espagne, deux Supercoupes d’Europe et deux Mondial des Clubs.

Durant cette période, il bat plusieurs records d’invincibilité et est élu meilleur entraîneur mondial de l’année. Il devient ainsi le premier homme de l’histoire du football à remporter le prix de meilleur joueur et de meilleur entraîneur du monde.

En 2018, Zidane mène le Real Madrid vers une nouvelle victoire en Ligue des Champions, devenant le premier entraîneur à la remporter trois fois consécutivement. Quelques jours après la victoire, il quitte son poste salué par l’ensemble des observateurs et de la profession.


SOURCES Wikipedia
PHOTOS AS Foresta & Raphaël Labbé & Tasnim News Agency Hadi Abyar & Panini

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches