Cabaret et Journal Satirique de la Lune Rousse Allées Léon Gambetta, 13001 Marseille
108
Cabaret et Journal Satirique de la Lune Rousse
Arrondissement : 1er

Au 46 des Allées de Meilhan, se trouvait (difficile de dire où précisément) dès 1891, le Cabaret de la Lune Rousse qui va inspirer la création d’un autre établissement du même nom en 1904 à Paris.

Cabaret et Journal Satirique de la Lune Rousse, 46-48 Allées de Meilhan, 13001 Marseille  Le Logiz de la Lune Rousse, plus connu sous son nom abrégé La Lune Rousse était un célèbre cabaret parisien, fondé en novembre 1904 par Dominique Bonnaud et Numa Blès et disparu en 1964. En 1904. Numa Blès s’est inspiré pour baptiser son cabaret du nom de celui qu’en collaboration avec Théodore Flaville il a ouvert en 1891 à Marseille, La Lune Rousse, sur les Allées de Meilhan. On retrouve sa trace encore en 1924. Le Cabaret Marseillais proposera en parallèle de 1893 à 1894, “La Lune Rousse”, un journal satirique, littéraire et illustré, paraissant tous les vendredis au prix de 16 centimes. Son siège était adjacent du cabaret au 48 des Allées de Meilhan.

L’établissement parisien ouvrira quant à lui au 36, boulevard de Clichy dans le 18e arrondissement. Il est ensuite transféré 58 rue Pigalle, en 1914 à l’emplacement du Tréteau de Tabarin, où Dominique Bonnaud le dirige en collaboration avec le chansonnier Georges Baltha, puis avec Léon Michel, lequel par la suite présidera seul aux destinées de cette « Comédie-Française de la chanson », comme se plaisent à le nommer Maurice Donnay, Romain Coolus ou encore Sacha Guitry.

Lorsqu’il ferme définitivement ses portes en 1964, il est 58, rue Victor-Massé (9e arr.). À sa première adresse, boulevard de Clichy, se trouve aujourd’hui le théâtre de Dix heures.


SOURCES Wikiwand & Publicité du cabaret et du journal
PHOTOS Publicité du cabaret et du journal

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches