B&B Jardin Vieux-Port Panier 2 Montée des Accoules, 13002 Marseille
6259
bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-1

Le B&B se cache derrière les murs du fond de l’ancienne église du 11ème siècle

C’est un voyage dans les coulisses secrètes de l’une des plus anciennes églises de Marseille que propose cet étonnant bed & breakfast et espace événementiel caché dans la Montée des Accoules.

La massive porte en bois et sa plaque « Monument historique » ne s’ouvre qu’aux clients de cette chambre d’hôtes et de cet espace événementiel imaginés par Mathias et Béatrice, deux marseillais tombés éperdument amoureux en 2013 de ce morceau d’histoire de la ville qu’ils ont décidé de restaurer avec passion et gourmandise.

bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-2

A gauche la porte d’entrée pour monter au sommet du Clocher des Accoules, en face l’une des deux entrées du B&B

C’est après une impressionnante première phase de travaux qu’ils ont métamorphosé une partie de cet ancien couvent en résidence principale et en trois chambres pleines de charme pour des voyageurs de passage, majoritairement étrangers…mais autant le dire même pour un marseillais le lieu mériterait aussi un séjour !

Passé l’entrée, une porte sur la gauche me fait des clins d’oeil, elle permet l’accès au sommet du Clocher des Accoules mais est malheureusement interdite d’accès par la ville…dommage…

En face, la porte de la demeure s’ouvre sur un impressionnant escalier et de multiples objets de décoration, notamment religieux, chinés partout en France et à l’étranger.

On trouve également quelques pierres anciennes qui dateraient de l’église originelle aujourd’hui disparue.

Car pour bien comprendre cette visite il faut prendre le temps de s’attarder sur l’histoire complexe des lieux !

Tout d’abord le mot « Accoules », qui a pour étymologie deux mots latins, « acquis fluentibus », et ce à cause d’une source qui coulait à proximité et qui alimentait dans l’Antiquité un ruisseau…et cette source et bien elle semblerait avoir été retrouvée il y’a peu par les propriétaires, mais nous en reparlerons plus tard, patience !


bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-3

Une des parties de l’immense escalier donnant sur les caves et tout en haut sur un jardin

Cette église a été bâtie sur les ruines du temple de Minerve. En 1033, les religieuses de Saint Sauveur reçues dans l’enclos de Notre Dame des Accoules, en furent les rectrices.

L’église fait l’objet d’une reconstruction en 1205 et a dû ensuite être repensé au XIVème siècle car elle présentait des caractéristiques gothiques. Avant sa destruction, elle était divisée en cinq travées, matérialisées à l’extérieur par des arcs-boutants encore visibles.

En 1794, cette église fut démolie car elle avait abrité des réunions politiques royalistes tandis que la Révolution française faisait rage dans le pays.

De nos jours, il ne reste que le clocher qui a été bâti sur l’ancienne tour Sauveterre et dont sa flèche est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1964.

bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-4

L’oeil de bœuf qui se cache derrière la croix de Jesus, une des fenêtres donnant sur l’escalier

Ce qui surprend donc, c’est que la façade actuelle sur laquelle on aperçoit la statue du Christ, en extérieur, était autrefois le fond de l’église aujourd’hui disparue…

Et l’ensemble du Bed & Breakfast est là, niché par-delà cet immense mur…on aperçoit d’ailleurs, derrière la croix de Jésus, un œil de bœuf qui n’est autre que l’une des fenêtres du grand escalier de la demeure …

Un peu plus à droite de la façade, le petit balcon d’une des chambres, était à l’origine un escalier extérieur aujourd’hui disparu, qui longeait autrefois l’ancienne église…

Et plus haut dans le ciel, l’immense véranda et plus à gauche un autre œil de bœuf de l’appartement privé des propriétaires.


bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-5

Les anciennes caves en 2015 avec son mur du 11ème siècle et son lavoir. Un lieu qui accueille depuis 2017 un espace événementiel entièrement restauré !

Je continue avec excitation la montée du monumental escalier pour tomber sur de nouvelles découvertes, d’anciennes caves encore dotées de leur lavoir d’origine lors de ma première visite en 2015 !

Depuis 2017, le lavoir a été bougé de sa cave d’origine, à l’entrée de la résidence, afin de créer un superbe espace événementiel qui aura nécessité des mois et des mois de travaux de déblaiement et de rénovation rendu très complexe par la configuration des lieux et la montée des Accoules où se trouve l’entrée principale.

« L’agent immobilier lors de la visite avait sciemment voulu zapper cette pièce pensant qu’elle allait nous effrayer, alors que c’est un incroyable patrimoine qui s’y trouvait » confie Béatrice.

Les caves en 2017, après l’exceptionnelle rénovation

L’un des murs du fond, date du 11ème siècle, c’est celui du clocher ! Derrière se trouverait le Bazar de César, la boutique de savons et de Cagoles de la Montée des Accoules, l’ancienne sacristie de l’église.

Le reste plus récent, sûrement du 18ème donnait donc sur un dédale d’anciennes caves ensevelies sous des tonnes de gravats que les propriétaires ont décidé d’entièrement déblayer afin de restaurer les plus de 70 m² de cet espace unique en son genre…

bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-6

Des objets de décoration religieux renforcent la mémoire du lieu

Le résultat est spectaculaire et les éléments récupérés ont parfaitement été réintégrés dans cette salle dédiée à des événements privés et professionnels…

Et ce labyrinthe de caves les unes au-dessus des autres leur a réservé bien des surprises avec la probable découverte de la source des Accoules figée par le temps dans un épais dépôt de calcaire…elle s’écoule à raison de 50 litres par heure.

Les 400 m² de jardin au pied du clocher des Accoules

Elle est à présent de nouveau en vie et limpide et devrait être intégrée dans le projet de rénovation avec peut-être une salle dans un esprit « bains romains ».

Mais comme pensent les propriétaires, ces caves n’ont peut-être pas fini de livrer de nouveaux secrets et d’autres espaces cachés.


bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-8

Une des chambres dont on aperçoit le petit balcon de l’extérieur

On continue ensuite la montée des escaliers pour arriver sur un étonnant jardin de 400 m², autrefois dédié à des messes et au culte, parsemés d’arbres fruitiers tels qu’un grand cerisier mais bien sûr un peu nu au moment de ma visite…

De multiples espaces de détente sont aménagés…pour une pétanque, un petit déjeuner ou une pause farniente…un cafoutche au fond ferra peut-être un jour office de spa.

Je découvre alors les chambres, trois styles très différents, décorés avec beaucoup de soin et de goût jusqu’aux alarmes incendies en forme de cigales, un mini bar, une cave à vin dans certaines et une étonnante machine expresso psychédélique fabriquée à Marseille…thé et café à volonté…

Autre point très positif énormément de documentation et d’ouvrages sur la ville et la mise en place pour certains documents dans la langue des voyageurs.

On trouve une première chambre très lumineuse en rez de jardin avec un petit balcon et sa vue très intéressante sur la ville. C’est cette ouverture d’où partait à l’époque un escalier extérieur qui longeait l’ancienne église aujourd’hui disparue. La chambre a été imaginée pour deux adultes avec un espace enfant sur une mezzanine.

bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-9

Les murs et les cavités sont encore les vestiges de l’ancienne église

Un peu plus loin également en rez-de jardin une autre chambre pour deux adultes dans un tout autre style, moyenâgeux, en harmonie avec les murs et les cavités d’époque, vestiges de l’ancienne église.

Curiosités de la chambre, son lavabo en forme de cœur ou encore d’étranges mais très pratiques cintres chinés à Lisbonne.

Enfin on accède dans une autre aile par un nouvel escalier monumental et des espaces décorés avec les trouvailles du quartier, de vielles affiches de cinéma, des tableaux…et même une étonnante corde à linge sur laquelle est étendue de faux vêtements en papier journal !

On parvient jusqu’à un très élégant et grand appartement en hauteur, pouvant accueillir 8 convives au sein de trois chambres dont deux en mezzanine. L’espace est très lumineux grâce à sa grande fenêtre et sa très belle vue sur l’Hôtel Dieu et le jardin…

Clou du spectacle dans une des chambres un velux permet de se retrouver nez à nez avec le clocher des Accoules rappelant l’étonnante position de la demeure.


Si vous sympathisez avec les charmants propriétaires, vous aurez alors peut-être l’occasion de grimper un énième escalier, tout en haut de la demeure, dans le très bel appartement du couple, passionné d’Histoire, dont le mur de la cuisine n’est autre que celui du clocher.

bb-jardin-vieux-port-panier-marseille-11

L’appartement pour 8 convives

On se laisse alors aller à rêvasser face à la splendide baie vitrée avec un magnifique panorama sur Marseille et la Bonne Mère tout en regardant par une autre fenêtre ouvrant le toit sur le clocher de façon spectaculaire.


Ce fascinant Bed & Breakfast est une véritable plongée dans l’histoire de la ville tout en offrant un calme étonnant en plein centre historique, rythmé tout de même par les cloches des Accoules de 9h du matin à 9h du soir.

Et chaque jour qui passe l’étonnante métamorphose est en marche dans les mains de deux passionnés qui ont déjà prévenus leurs enfants et leurs futurs petits-petits enfants…

Cette demeure est à présent dans la famille et devra le rester !


TEXTES Tourisme-Marseille.com
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com
Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
  • 5 août 2018 aà 17:48

    Bravo à les propriétaires Beatrice et Mathias pour leur accueil et leur écoute!!! Idéalement situé cet appartement est rénové avec goût et il est très fonctionnel. Le jardin en plein cœur du Panier est tout simplement idyllique ! Les petit déjeuners dans cet endroit calme sont somptueux. Nous avons adoré notre séjour grâce a la gentillesse et la courtoisie des propriétaires.

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches