Bassin d’Essai de la Comex, le Grand Bleu 36 Boulevard des Océans, 13009 Marseille
2879

Conçu pour tester en conditions réelles dans l’élément liquide, les procédures et équipements développés par ses clients et partenaires, le bassin d’essais de la Comex est doté d’une fosse de 10 mètres de profondeur. Deux autres bassins moins profonds complètent la plateforme d’essais, desservie par un pont roulant de 5 tonnes.

Bassin d'essai de la Comex, fosse de 10 mètres de profondeur, MarseilleOutre les tests et la validation des équipements spécifiques Comex, les bassins jouent également un rôle important dans les projets de développement de scaphandres et d’outils spécifiques à l’exploration spatiale. Industriels et scientifiques utilisent plus que souvent cette plateforme d’essais de dimensions et de caractéristiques uniques.

Ces installations sont également très adaptées aux contraintes de la production audiovisuelle et cinématographique. Plusieurs cinéastes de renom y ont déjà eu recours pour le tournage des séquences sous-marines de films comme « Le Grand Bleu », « Grand Nord » ou « Transporteur ».

La Comex est fondée à Marseille en 1962 par Henri Germain Delauze. Elle devient la première société mondiale d’ingénierie, de technologie et d’interventions humaines ou robotisées sous-marines.

Dès 1964, Comex lance la construction de son premier Centre d’Essais Hyperbare et en 1968, elle met en place sur son site à Marseille un ensemble hyperbare 300 mètres et un grand ensemble modulaire de saturation pour des études physiologiques qui est adapté à la plongée en saturation sous hydrogène jusqu’à 800 mètres.

En cinquante ans, Comex conduit plus de 5300 opérations avec plus de mille plongeurs, dont près de 2700 plongées expérimentales humaines et plus de 400 plongées animales. Elle tient les plongées record en mer à -534 mètres de profondeur (HYDRA 8, 1988) et en caisson à -701 mètres (HYDRA 10, 1992).

Bassin d'essai de la Comex, fosse de 10 mètres de profondeur, Marseille

Tourelle de Plongée Expérimentale

Le Groupe Comex réalise à son apogée en 1981 un chiffre d’affaires annuel de 322 millions d’euros, notamment au travers de sa filiale Comex Services, qui comptait elle-même de nombreuses filiales dans le monde. La Comex jouit dans les années 1970 et 1980 d’une très grande notoriété, à tel point que Léonid Brejnev demande à visiter l’entreprise.

En 2006, le groupe réalise cinquante millions d’euros de chiffre d’affaires. Puis, Comex s’est recentré sur son métier d’origine, et son chiffre d’affaires s’établit en 2014 à quatre millions d’euros.

En 1985, dans le cadre d’une politique de diversification, Comex fonde à Marseille, aux côtés de Technicatome, la société Cybernetix, devenue leader mondial de la robotique des systèmes complexes et des milieux hostiles. Elle en reste l’actionnaire majoritaire jusqu’en 2006. La société est cotée au second marché en 1997 et cédée à Technip en 2011.

Longtemps leader mondial dans le domaine pétrolier offshore, Comex a cédé, courant 1992, sa filiale pétrolière, Comex Services, au Groupe Stolt Tankers & Terminals, qui est aujourd’hui intégrée dans Subsea Seven.

La filiale Comex Nucléaire spécialisée dans les services pour le secteur nucléaire est cédée au Groupe Onet en 1999.

Comex est connue dans le monde entier pour ses techniques liées aux explorations sous-marines en grande profondeur. Cinquante années d’utilisation sur les chantiers sous-marins et hyperbares du monde entier ont assuré la pérennité de l’entreprise. La société offre aujourd’hui son expertise dans la conception d’équipements et de méthodes spécifiques pour l’intervention dans des milieux extrêmes.


SOURCES Comex & Wikipédia
PHOTOS Comex

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches