Plage de la Maronaise, Retour à l’état Sauvage Anse de la Maronaise, 13008 Marseille
5231

L’anse de la Maronaise se trouve juste avant le Cap Croisette au détour d’un virage de la route sinueuse du quartier des Goudes qui mène à la Plage de la Baie des Singes…elle a retrouvé son aspect naturel en 2010 après son occupation pendant 53 ans par un bar-discothèque aujourd’hui détruit.

Plage de la Maronaise, Anse de la Maronaise, les Goudes, Marseille

Malgré sa proximité avec la route, la plage de sable de la Maronaise reste sauvage au pied d’une barrière rocheuse. Non surveillée, elle reste relativement peu fréquentée si ce n’est pas les locaux y emmenant parfois leurs tables et chaises ainsi que leurs barbecue.

Ses eaux turquoises peuvent se déchaîner et se troubler par jours de vent et son anse peut alors malheureusement devenir un collecteur à déchets et végétaux de toutes sortes.

Il est plutôt facile de s’y garer mais la route y menant est en très mauvais état avec de nombreux nids de poule. La plage est à éviter le week-end aux heures de pointe avec des risques quasi certains d’embouteillages, dont certains légendaires.

Plage de la Maronaise, Anse de la Maronaise, les Goudes, Marseille

Selon certaines sources le nom actuel de cette plage est une déformation de son ancienne appellation « la mahonnaise » en référence à une mahonne (bateau à formes très arrondies utilisé en Méditerranée) coulée ici et encore visible dans les années 50.

Cette plage était très connue autrefois pour ses « folles nuits » et la discothèque qui trônait à cet emplacement.

Une décision de justice ordonna aux occupants de libérer cette partie du domaine public maritime.

L’établissement de 1957 a ainsi été réduit en poussière en 2010, suscitant la joie de tous ceux qui subissaient le cauchemar provoqué par la discothèque (embouteillages monstres, nuisances…) et la tristesse de la jeunesse dorée marseillaise de voir ce haut lieu de la fête au milieu des Calanques disparaître à tout jamais.


SOURCES Tourisme-Marseille.com & Stoko le Stokofish
PHOTOS Dominique Milherou tourisme-marseille.com & Michel Piccoli & Extrait du film « Le Tueur » de Denys de La Patellière & Extrait reportage LCM

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches