Les Salines du Vieux-Port de Marseille Rue Saint-Saëns, 13001 Marseille
4980
Arrondissement : 1er

Jusqu’en 1512, avant la construction de l’Arsenal des Galères, à l’emplacement actuel du Cours Estienne d’Orves et de ses rues adjacentes, se trouvait ici une grande saline où les moines récupéraient le sel par évaporation naturelle d’eau de mer dans des bassins à l’air libre.

anciennes-salines-du-vieux-port-marseille-2

En bleu, les Salines en bas à droite sur ce plan du Vieux-Port (N°29)

Il reste peu de traces écrites sur ces salines. Des textes les évoquent dès 904 au Vieux-Port mais aussi au-delà de l’Huveaune et près du rivage de la mer.

L’Empereur Louis l’Aveugle (882 -928) et Fulco Vicomte de Marseille donnèrent ces fameuses salines au religieux de St Victor. En échange ils étaient obligés de donner tout le sel à la Ville à un certain prix.

Les Salines ont perduré jusqu’en 1512 jusqu’a ce que le Roi François 1er les fit combler pour y bâtir des arcenaux militaires tout en dédommageant les moines lésés de cette précieuse manne financière.

En effet, le sel fut longtemps le seul moyen de conserver les aliments et était donc un élément stratégique. Avec le sel, on fabriquait des salaisons et l’on séchait poissons et viandes douces. Il était également un composant nutritif indispensable pour le bétail.

anciennes-salines-du-vieux-port-marseille-4

Au fond l’Arsenal bâti sur les anciennes salines

Le sel faisait l’objet d’un monopole royal. Il était entreposé dans des greniers à sel, où la population l’achetait taxé, la fameuse gabelle, et en toute petite quantité. La gabelle représentait, à l’époque moderne, environ 6 % des revenus royaux.

On sait que la saline du Vieux-Port se trouvait à l’emplacement de l’hôpital royal des forçats qui fut mis en service peu de temps avant que les galères soient transférées de Marseille à Toulon.

Cet hôpital est créé en 1646 à l’initiative d’un gentilhomme provençal, Gaspard de Simiane, sieur de la Coste, chevalier de Malte, célèbre par sa piété et sa charité, et de l’évêque de Marseille, Jean-Baptiste Gault.

Cet hôpital se trouvait à l’angle sud-est du port, sur le quai de Rive-Neuve, à proximité de l’actuel cours Jean-Ballard. Il disposait de 175 lits à deux places. Son personnel comprenait un médecin, un chirurgien, six garçons apothicaires et cinq infirmiers. Cet hôpital sera par la suite englobé dans l’arsenal créé sous Colbert.


SOURCES Wikipédia & Histoire de la Ville de Marseille par Antoine de Ruffi
PHOTOS Archives

Avis
5
Moyenne 1 REVIEW
VOTRE NOTE:
  • 22 décembre 2016 aà 17:45

    Good evening, I was wondering where may I find the key to understand the numbers that appear in the map. It'd be really helpfull for me! Thank you very much!

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches