Maternité de la Belle de Mai, Villages Clubs du Soleil Rue François Simon, 13003 Marseille
16045

Cette institution a fait naître de 1920 à 1996, plus de 150 000 enfants dont Zinedine Zidane, Patrick Bosso, Gilbert Montagné ou encore le sculpteur César. Plus que toute autre maternité à Marseille, celle-ci est un vrai symbole de l’évolution de la ville, de la guerre, aux années du plein essor, jusqu’à la paupérisation de la cité…Après bien des projets abandonnés, elle est devenue au printemps 2017 une résidence des Villages Clubs du Soleil, premier village club urbain, au cœur d’un parc arboré.

Maternité de la Belle de Mai, Villages Clubs du Soleil, MarseilleEn 1920, La Maternité Hospitalière quitte l’Hôpital de la Conception pour aller occuper de nouveaux locaux situés dans le quartier de la Belle-de-Mai.

La Maternité occupe alors une grande bastide située dans une ancienne propriété des Augustins Réformés achetée par la ville de Marseille.

Le Petit Lycée l’avait occupé à partir de 1863 : les élèves internes des classes primaires et élémentaires y étaient logés.

De 1914 à 1918, le Petit Lycée cède la place à l’Hôpital Militaire Complémentaire N°120 pour recevoir les blessés et malades de l’armée pendant la guerre. L’inauguration de la Maternité a lieu le 13 décembre 1920.

ancienne-maternite-de-la-belle-de-mai-marseille-5En 1974 la Maternité est modernisée, il est décidé d’en faire un service de gynécologie et de reproduction humaine.

Ce lieu a connu son lot d’anecdotes cocasses, recueillies il y’a quelques années par la photographe Valérie Vrel pour la réalisation d’un livre…elle évoque ces familles gitanes qui fêtaient dans le jardin chaque naissance.

De cette femme qui allait accoucher dans le bus des Trois-Lucs et que le chauffeur emmena à la Belle-de-Mai, avec tous ses passagers ! Du Pr Blanc, obstétricien en chef jusqu’en 1986, mais aussi entraîneur de l’équipe de foot de la maternité…son emblème ? Un spéculum et une curette entrecroisés !

En 1996 la Maternité et les activités du service sont transférées au pavillon Mère-Enfant de l’Hôpital Nord.


Maternité de la Belle de Mai, Villages Clubs du Soleil, MarseilleA partir de 1996, de nombreux projets imaginés…et abandonnés

Pendant des années, l’avenir du bâtiment était incertain servant ponctuellement de logements à des services municipaux, des entreprises et associations sans que cette installation ne se pérennise.

Selon un article de Marsactu.fr, en 2008, la ville propriétaire a envisagé d’y installer un pôle universitaire consacré aux arts plastiques notamment en rapatriant l’école des beaux-arts esseulée à Luminy.

Mais les 1300 étudiants prévus n’y ont jamais mis les pieds. Une barre de 9 étages a également été un moment envisagé mais contrée par un collectif citoyen.


En 2017, une résidence de vacances

ancienne-maternite-de-la-belle-de-mai-village-vacances-du-soleil-marseilleLe groupe dirigé par Alex Nicola a signé le 12 octobre 2015 avec la Mairie de Marseille, le bail emphytéotique et administratif pour l’exploitation du site de l’ancienne maternité de la Belle de Mai.

Pour l’opérateur touristique, c’est le point de départ des travaux qui donneront vie à un Village Club du Soleil « urbain ».

Il ouvre ses portes au printemps 2017. Il est composé de 124 chambres et accueille jusqu’à 360 vacanciers.

Pour mener à bien la réhabilitation et les aménagements nécessaires à l’accueil des touristes et notamment d’un public familial, les Villages Clubs du Soleil et la Caisse des Dépôts et Consignations ont investi près de 13 millions d’euros.

Le corps historique du bâtiment principal a été conservé et réhabilité. Le parc, au Sud, reste un endroit calme et reposant. Les aménagements annexes tels que le parking de 120 places environ, le terrain de pétanque, l’aire de jeux pour enfants, l’aire de méditation et la piscine chauffée complétent cette offre hôtelière.

Maternité de la Belle de Mai, Villages Clubs du Soleil, MarseilleLes 7 000 m2 de plancher qui composent cet édifice a été totalement réhabilité pour accueillir les 124 chambres.

Des salles de séminaires modulables allant de 10 à 200 personnes permettent de viser un public complémentaire.

Par ailleurs, l’implantation de cette structure ouverte à l’année représente 50 à 60 emplois équivalents temps plein au sein même de l’établissement.


SOURCES Marsactu.fr & TourMag & Marseille.fr & valvalval.com & patrimoinemedical.univmed.fr
PHOTOS patrimoinemedical.univmed.fr & Fradin Weck Architecture – Arka Studio & Villages Vacances du Soleil

FICHE A SUIVRE
Avis
4.7
Moyenne 3 AVIS
VOTRE NOTE:
  • 1 avril 2017 aà 07:29

    Bonjour. Est ce que quelqu'un sait où se procurer le livre de Valérie Vrel cité dans l'article? Je n'en ai trouvé nul trace sur internet. Merci

  • 20 octobre 2016 aà 19:02

    J'ai fait mes études de Sage femme en 1965 et interne pendant 4 ans ..Super d'avoir conservé ce bâtiment et de le faire revivre avec de belles couleurs ..Il y a tant d'enfants qui sont nés ici..

  • 6 avril 2016 aà 06:03

    Je suis née à la belle de mai en 1971, et je suis très heureuse de savoir que ce bâtiment (bâtiment magnifique) va servir de lieu de vacances. Je n'habite plus Marseille mais c'est une ville qui bouge et qui est tournée vers le tourisme, allez à Marseille elle le mérite...

Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches