Théâtre du Châtelet, Le Capitole 138 la Canebière 13001, Marseille
3392
Arrondissement : 1er

Au no 8-12 de la rue Curiol s’ouvre en 1911 le théâtre du Châtelet où se produisit la chanteuse et danseuse marseillaise Gaby Deslys. Ce théâtre en s’ouvrant sur le 138 de la Canebière deviendra le Capitole, un immense et prestigieux music-hall de 2000 places. Il sera converti en cinéma en septembre 1926 et fermera définitivement ses portes en 2007.

Le cinéma Le Capitole a été pendant la deuxième guerre mondiale réquisitionné comme salle de spectacle pour les troupes allemandes (Soldatenkino). Le 5 juin 1943, au sortir d’une séance réservée aux troupes d’occupation, une action est menée par un groupe des Francs Tireurs Partisans- Main d’Oeuvre immigrée (FTP-MOI).

Une grenade blesse sept militaires, des civils et deux gardiens de la paix. Maurice Korsec, victime d’une chute, est arrêté immédiatement, ainsi que deux autres Français, Albéric d’Alessandri et Marcel Bonein. Ils sont tous trois fusillés, le premier, le 13 septembre 1943 et d’Alessandri et Bonein, le 1er novembre 1943. Une plaque commémorative a été apposée sur le monument des Mobiles.

En décembre 1949, une deuxième salle de cinéma de 535 places, le « Meilhan« , est ouverte dans l’enceinte du « Capitole » qui voit sa capacité réduite à 1170 fauteuils.

Le mois d’avril 1976 sonne le glas de ces deux salles de prestige, devenues anachroniques : elles donnent naissance six mois plus tard à l’UGC Capitole, un complexe de huit salles réparties sur trois niveaux, et totalisant 2260 fauteuils…

Ce complexe est alors considéré comme l’un des plus modernes de France et comme le navire amiral du circuit UGC, avec son vaste hall et ses nombreux escalators permettant d’accéder aux salles, dont la plus grande de 800 places, située au dernier étage du bâtiment à l’emplacement des anciens balcons du « Capitole ».

Hélas, l’inexorable déclin des salles marseillaises de centre-ville, conjugué à une désaffectation du public au profit de multiplexes excentrés, conduira à la fermeture définitive du lieu le 30 septembre 2007.

En 2014, l’ancien UGC devient une résidence hôtelière et étudiante Odalys.

Quant au « Meilhan » (rue Sénac), sa façade historique est détruite fin 2014 pour se transformer en septembre 2018 en Internat du Lycée Thiers.


SOURCES  http://sallesdecinemas.blogspot.fr/ & Tourisme-Marseille.com & museedelaresistanceenligne.org
PHOTOS Marcovdz & Dominique Milherou, Tourisme-Marseille.com

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches