Ancien domicile de Catherine Rouvel, étoile marseillaise 38 boulevard anatole de la Forge, 13014 Marseille
287

Comme l’a écrit dans une biographie Céline Colassin, si cette actrice et comédienne marseillaise « était née un peu plus tôt et ailleurs » elle aurait pu devenir l’une des plus grandes actrices françaises ! Au delà des clichés de son côté « Sexy, Solaire et pulpeux », Catherine Rouvel mérite que l’on s’arrête sur son impressionnante carrière. Elle s’est illustrée dans de très nombreux films, dirigés en autre par Renoir, Chabrol, Deray, Duvivier, Deville, Carné, Annaud ou encore Jean Yanne…elle va également partager trois fois l’affiche avec la star du cinéma français de l’époque, Michèle Morgan et être par deux fois la partenaire de Brel, Delon ou encore Belmondo. C’est au théâtre qu’elle s’illustre également, du classique Racine au moderne Sacha Guitry. En 2019 elle apparaît à 80 ans dans la série à succès de France 3, « Capitaine Marleau ».

Catherine Rouvel, Vitale de son vrai nom, est née le 31 août 1939 dans le quartier de Sainte Marthe, domiciliée chez ses parents boulevard Anatole de la Forge, à proximité aujourd’hui de la Savonnerie du Sérail et de la cité construite par Paul Ricard pour ses employés.

À quatorze ans elle suit des cours de danse qu’elle abandonne au profit du théâtre. Elle entre à l’Institut cinématographique de Marseille et fait ses premiers pas avec des pièces de Molière. Elle lit Racine et, avec entre autres Marie-France Boyer, fonde la troupe du « Théâtre Quotidien ».

Elle est révélée par le film Le Déjeuner sur l’herbe de Jean Renoir (1959) dont elle tient le rôle principal féminin.

Elle se marie en 1958 à un professeur de lettres de dix-huit ans son aîné, Serge Rouveyre futur père de son fils Renaud qui naît en 1960.

Elle tourne Mont-Dragon de Jean Valère en 1970 avec Jacques Brel et Françoise Prévost et, en 1971 La Cavale de Michel Mitrani avec Olimpia Carlisi et Miou-Miou. S’en suit une impressionnante série de films et courts métrages.

Elle obtient des rôles importants à la télévision, notamment en jouant Béatrice d’Hirson dans Les Rois maudits.

Catherine Rouvel dans Borsalino avec Belmondo et Delon réalisé par Jacques Deray (1970) / Paramount

Elle se fera également remarquer pour avoir posée nue dans un numéro du magazine Lui…elle se justifia dans la presse avec ces mots « Maintenant tout le monde sait que je suis bien faite, ça va limiter la concurrence! Et puis tout le monde le fait, si je ne l’avais pas fait aussi je serais passée pour une coincée ou une mal foutue! ».

En 2003, elle reçoit le Prix « Reconnaissance de Cinéphiles » à Puget-Théniers décerné par l’Association Souvenance de cinéphiles pour l’ensemble de sa carrière.

Cinéma
1956 : Honoré de Marseille de Maurice Regamey: « Une candidate au titre de Miss Flots Bleus »
1957 : Le Naïf aux quarante enfants de Philippe Agostini
1959 : Le Déjeuner sur l’herbe de Jean Renoir : Nénette
1963 : Kriss Romani de Jean Schmidt : Saga
1963 : Landru de Claude Chabrol : Andrée Babeley
1963 : Chair de poule de Julien Duvivier : Maria
1963 : Le Roi du village d’Henri Gruel. Angès
1964 : Les Pas perdus de Jacques Robin : Sonia, dite Mazurka
1965 : Les Copains d’Yves Robert : la jeune femme
1969 : Mister Freedom de William Klein : La Marie Rouge
1970 : Mont-Dragon de Jean Valère avec Jacques Brel.
1970 : Borsalino de Jacques Deray : Lola
1970 : La Rupture de Claude Chabrol : Sonia
1971 : La Cavale de Michel Mitrani : Mona
1971 : Les Assassins de l’ordre de Marcel Carné : Danielle
1971 : Le Soldat Laforêt de Guy Cavagnac : Diane
1973 : Les Volets clos de Jean-Claude Brialy : Flora
1973 : Ah ! Si mon moine voulait… de Claude Pierson
1974 : Marseille contrat (The Marseille contrat) de Robert Parrish : la maîtresse de Brizard
1974 : Borsalino & Co de Jacques Deray : Lola
1975 : Chobizenesse de Jean Yanne : Célia Bergson
1976 : Les Grands Moyens d’Hubert Cornfield
1976 : La Victoire en chantant de Jean-Jacques Annaud : Marinette
1980 : Tendres Cousines de David Hamilton : Mme Lacroix
1984 : Louise… l’insoumise de Charlotte Silvera : Edith
1986 : Fuegos d’Alfredo Arias : Clara
1986 : Le Solitaire de Jacques Deray : Mia
1987 : De sable et de sang de Jeanne Labrune : Carmina
1992 : Les Mamies d’Annick Lanoë : Angela
1995 : Élisa de Jean Becker : Manina
2000 : Va savoir de Jacques Rivette : Mme Desprez
2004 : Rois et Reine d’Arnaud Desplechin : Monique Vuillard
2012 : Beau rivage de Julien Donada : la mère de Sandra

Courts métrages & Feuilletons télé
1963 : La Demoiselle de cœur de Philippe Arthuys
1999 : Monette de Marie Hélia
2002 : Retour en ville de Karim Canama
Télévision
1965 : Le Mystère de la chambre jaune de Jean Kerchbron – Mme. Mathieu
1969 : Le Ciel et l’Enfer (de Prosper Mérimée), téléfilm de Pierre Cardinal : Dona Urraca
1971 : Si j’étais vous d’Ange Casta – La boulangère
1972 : Les Rois maudits de Claude Barma : Béatrice d’Hirson
1973 : Arsène Lupin- épisode : Le Secret de l’Aiguille – Geneviève
1973 : L’Éducation sentimentale, feuilleton télévisé de Marcel Cravenne : Rosanette
1974 : Le Port de Claude Santelli – Rosa La Rousse
1978 : Quand flambait le bocage téléfilm de Claude-Jean Bonnardot : Thérésa Tallien
1979 : Le tourbillon des jours, de Jacques Doniol-Valcroze : Loulette
1981 : Le Boulanger de Suresnes de Jean-Jacques Goron – Mme Voittin – La boulangère
1981 : Les Chevaux du soleil de Jules Roy – Mathilde
1982 : La Steppe de Jean-Jacques Goron – Olga Ivanovna
1984 : Les Ferrailleurs des Lilas, téléfilm de Jean-Paul Sassy : Lucienne
1987 : Les Enquêtes du commissaire Maigret, épisode : Un échec de Maigret de Gilles Katz
1998 : La Clef des champs de Charles Nemes (série TV) : Marie Bosc
1988 : Les Dossiers secrets de l’inspecteur Lavardin – téléfilm : L’Escargot noir de Claude Chabrol : Florence Saint-Martin
2019 : Capitaine Marleau – série : épisode Pace e salute, Marleau ! de Josée Dayan : Marie Crivelli

Théâtre
1956 : Phédre de Racine, mise en scène Roland Monod, Théâtre Grignan Marseille
1961 : Le Repos du guerrier de Christiane Rochefort, mise en scène Jean Mercure, Théâtre de Paris
1962 : Le Temps des cerises de Jean-Louis Roncoroni, mise en scène Yves Robert, Théâtre de l’Œuvre
1963 : Bienheureuse Anaïs de et mise en scène Marc-Gilbert Sauvajon, Théâtre Michel
1965 : Les Chiens de Tone Brulin, mise en scène Gabriel Garran, Théâtre de la Commune
1965 : Le Hasard du coin du feu de Crébillon fils, mise en scène Jean Vilar, Théâtre de l’Athénée
1966 : La Fête noire de Jacques Audiberti, mise en scène Georges Vitaly, Festival du Marais Hôtel de Sully, Théâtre La Bruyère
1968 : Fanny de Marcel Pagnol, mise en scène Henri Vilbert, Théâtre des Célestins

1969 : Fanny de Marcel Pagnol, mise en scène Henri Vilbert, Théâtre de la Porte Saint Martin
1970 : Une poignée d’orties de Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène Jacques-Henri Duval, Théâtre de la Michodière
1972 : Les Frères Karamazov de Fiodor Dostoïevski, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre Graslin
1973 : La Débauche de Marcel Achard, mise scène Jean Le Poulain, Théâtre de l’Œuvre
1974 : Les Bienfaits de la culture d’Alexis Nikolaïevitch Tolstoï, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Célestins
1975 : Turcaret d’Alain-René Lesage, mise en scène Serge Peyrat, Théâtre de la Ville
1976 : La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Célestins
1977 : La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Célestins
1983 : Amphitryon 38 de Jean Giraudoux, mise en scène Odile Mallet et Geneviève Brunet, Festival de Bellac
1983 : Noix de coco de Marcel Achard, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Célestins
1984 : Noix de coco de Marcel Achard, mise en scène Jean Meyer, Théâtre de la Renaissance
1987 : Le Mari, la Femme et la Mort d’André Roussin, mise en scène Francis Joffo, Théâtre de la Renaissance, Tournée Karsenty
1988 : Une absence de Loleh Bellon, mise en scène Maurice Bénichou, Théâtre des Bouffes-Parisiens
1989 : Une absence de Loleh Bellon, mise en scène Maurice Bénichou, Théâtre des Célestins
1991 : Eurydice de Jean Anouilh, mise en scène Georges Wilson, Théâtre de l’Œuvre
1993 : Pygmalion de George Bernard Shaw, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Hébertot
1995 : Un coin d’azur de Jean Bouchaud, mise en scène de l’auteur, Théâtre La Bruyère
1996 : Monsieur de La Fontaine ou Le Libertin de Dieu de Michèle Ressi, mise en scène Daniel Delprat, Théâtre de la Comédie des Champs-Élysées
2006 : N’écoutez pas Mesdames de Sacha Guitry, mise en scène Patrice Kerbrat, Théâtre Comédia


SOURCES Jean Chamoux (merci pour votre suggestion de fiche et vos informations) & Wikipedia & cinevedette4.unblog.fr / Céline Colassin
PHOTOS Archives & Ciné revue & Extrait de Borsalino par Jacques Deray / Paramount

FICHE A SUIVRE
Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches