Allées de Meilhan, La Troisième Partie de la Canebière Haut de la Canebière 13001 Marseille
6477

Les allées de Meilhan forment la troisième partie de l’actuelle Canebière. Si la partie Noailles était surtout réputées pour ses hôtels de luxe, cette partie-ci attirait les badauds pour ses salles de spectacles et ses salles de cinéma (Odéon, K7, Cinéac, Pathé, Capitole…) la plupart fermées depuis.

allees-de-meilhan-marseille-3Hors les murs de la ville, les plans d’agrandissement de la ville prévoient une promenade. Celle-ci est créée en 1733, elle longe le couvent des religieuses de la pénitence du tiers ordre de Saint-François ou Lyonnaises qui donne son premier nom à la promenade.

Avec l’aide de Gabriel Sénac de Meilhan, intendant de Provence, les allées sont terminées en 1775. Elles prennent alors son nom en remerciement.

Lieu de promenade, un kiosque à musique et des guinguettes y sont installés permettant les banquets et réunions politiques.


De nombreuses foires s’y déroulent 

allees-de-meilhan-marseille-4> de 1839 à 1860, la foire Saint-Lazare, transférée sur la place Saint-Michel (aujourd’hui place Jean-Jaurès, dite la Plaine).

> à partir de 1850, la foire aux herbes et plantes aromatiques, devenue depuis, la foire à l’ail et aux tarraïettes.

> en 1883, la foire aux santons qui se tenait depuis 1803 sur le Cours Saint-Louis se tient pour la première fois sur les allées de Meilhan à l’occasion de Noël.

Dans les allées se trouve la source de la Poussaraque.

Lors de la construction du parking des allées Léon-Gambetta, une chambre de récupération datant du XVIIIe siècle a été mise au jour.

allees-de-meilhan-marseilleCelle-ci recueillait toutes les eaux des sources environnantes (Saint-Bauzile, Reynier, Loisir, Poussaraque) ainsi que les eaux de pluie descendant du plateau Longchamp.

Elles étaient conduites à travers un collecteur jusqu’au Grand Puits situé à proximité du Cours Belsunce. Les Augustins réformés, installés à Marseille depuis 1605, construisent leur couvent dans le quartier Saint-Bauzille en 1611.

La chapelle est détruite le 30 novembre 1869, après la construction de l’église Saint-Vincent-de-Paul, dite des Réformés.

Face à l’Église, depuis 1894, se trouve le Monument des Mobiles, ouvre du sculpteur Constant Roux et qui célèbre les soldats de la garde mobile, corps de réservistes mobilisé par le gouvernement pendant la guerre franco-prussienne de 1870.

Il est mis en lumière depuis fin 2012. Le projet est l’oeuvre de Bastien Leandri, concepteur lumière de la Ville de Marseille.

Le 30 juin 2007 voit le retour du tramway.


Les Allées de Meilhan seront nommées successivement :

Cours des Lyonnaises
Allées de Meilhan
Champ du Dix-Août, sous la Révolution française
Allées de Meilhan, début xixe siècle
Canebière depuis 1927


SOURCES Wikipedia
PHOTOS Archives & Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches