72, rue Chape, Capucins, Comtesse & Incurables 72 Rue Chape, 13004 Marseille
563

Au n°72 de la rue Chape un très beau terrain de 12.000 m² appartenant aux moines capucins fut acquis en 1881, avec ses propres deniers, par la comtesse Louise-Sophie Bertin de Veaux.  Avec l’aide d’Anne Noilly-Prat, la célèbre mécène et liquoriste marseillaise, elle y établit l’hospice du calvaire, destiné à soigner les femmes pauvres. Le 18 décembre 1885 s’y ouvre l’oeuvre des Dames du Calvaire également nommé l’Oeuvre des Incurables. Le domaine accueille de nos jours la Clinique privée Sainte-Elisabeth.

72, rue Chape, Capucins, Princesse et Incurables, Clinique Sainte-Elisabeth, MarseilleC’est le 21 avril 1894 que l’oeuvre se transforme en société civile ayant pour but de recueillir les femmes pauvres atteintes de plaies vives, non admises dans les hôpitaux ainsi que les cancéreuses jusqu’à la fin de leur vie. L’établissement sera reconnu d’utilité publique le 8 juillet 1928.

Le 17 avril 1947 l’hospice se transforme en clinique médicale spécialisée sous le patronage de Sainte Elisabeth de Hongrie…une souveraine de Thuringe membre du Tiers-Ordre franciscain et reconnue sainte par l’Église catholique. Le site devient Maison médicale de santé le 13 septembre 1957. Le 10 mai 1967 une convention est signée avec la sécurité sociale et en 1998-1999 de grands bâtiments sont construits sur le domaine côté rue Monte-Cristo.

Dans le cadre de sa réhabilitation, en 2005, la clinique Sainte-Elisabeth souhaitait repenser l’aménagement de l’unité de soins palliatifs. L’intervention d’un designer, avec le soutien de la Fondation de France, devait, dans la mesure du possible, donner à ce service hospitalier la chaleur d’une chambre d’hôtes, pour favoriser le dialogue entre patients, familles, médecins et l’équipe soignante.

L’intervention artistique devait s’appliquer en particulier à des lieux essentiels pour l’apaisement des patients : la salle de balnéothérapie, les chambres, le salon de repos et le salon des psychologues et bénévoles. Dans son étude, le designer, François Azambourg a choisi d’introduire massivement la lumière, et proposé en conséquence de modifier la circulation à l’intérieur du service.

Aujourd’hui l’Association de l’Œuvre du Calvaire de Marseille, fait vivre l’esprit de la charte des Associations de l’Œuvre du Calvaire fondée en 1881 dont les buts sont d’ « Accueillir, soigner, accompagner des femmes et des hommes malades ou âgés, sans distinction de race, de nationalité, de religion ou d’option philosophique ».

L’Association a obtenu le statut d’ESPIC ( Etablissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif) pour la Clinique Sainte Elisabeth et gère également la Maison d’accueil spécialisée qui accueille 25 adultes gravement polyhandicapés.


SOURCES Mairie de Marseille & Clinique Ste Elisabeth & Dictionnaire des rues de Marseille d’Adrien Blès & Nouveaux commanditaires
PHOTOS & VIDÉO Clinique Ste Elisabeth

FICHE A SUIVRE

Avis
Soyez le premier à donner votre avis !
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches