photos anciennes de marseilleLA MACHINE A REMONTER LE TEMPS DE MARSEILLE

Retrouvez dans cette page des montages photos du même lieu à deux époques différentes. Des avants-après témoins de l’évolution et des mutations de Marseille au fil des siècles…parfois pour le meilleur, mais aussi parfois pour le pire….

Découvrez le Cours Estienne d’Orves à l’époque du Canal de la Douane ou de son immonde parking à trois étages…la basilique Notre-Dame de la Garde quand ce n’était alors qu’une prison…la cathédrale de la Major au temps où elle était emprisonnée par une autoroute…

Fort & Canal Saint Jean

Comparatif saisissant de l’avenue Vaudoyer à l’époque du Canal Saint Jean et à présent avec sa route, le tunnel du Vieux-Port dessous, la passerelle du Mucem au dessus. 

Vallon d'Oriol

L’entrée du Vallon de l’Oriol autrefois sans la route de la corniche, directement en bordure de mer…étonnante métamorphose ! 

Hôtel de Cabre

L’Hôtel de Cabre construit en 1535 est la plus ancienne demeure conservée à Marseille. Épargnée par le dynamitage de 1943, cette maison a fait l’objet quelques années plus tard d’un déplacement de 90°. Il est ainsi aujourd’hui possible de voir sur la façade donnant sur la Grand-Rue la plaque de la rue Bonneterie perpendiculaire à cette Grand-Rue.

La Major

L’esplanade de la Major 100 ans après…des boutiques s’installent dans les voûtes, le Musée Regard de Provence, le Jardin Vaudoyer…et entre temps une autoroute à présent enterrée qui venait cisailler cet espace.

Cours Estienne d'Orves

Son canal de la douane construit en 1702 fut comblé en 1929 suite au déclin de l’Arsenal des Galères. Puis un hideux et monstrueux parking aérien en béton sur 3 niveaux fut construit en 1965 et détruit en 1987 après 20 ans de protestions des habitants…aujourd’hui le parking est souterrain et le Cours est devenu très agréable avec ses 5000 places de restaurants et ses bars tendances.

Notre-Dame de la Garde

Notre-Dame de la Garde pendant sa construction entre 1853 et 1864. La première pierre fut posée le 11 septembre 1853 par l’évêque de Marseille, Mgr Eugène de Mazenod. Les fidèles faisaient des dons pour le financement de la construction. Mais, au cours des premières années, l’argent vint souvent à manquer et, plusieurs fois, on dut interrompre les travaux.

Boulevard Chave

Le boulevard Chave et le tunnel du tramway à deux époques…en haut la ligne 68, une des cent lignes de Marseille en 1914 . Elle restera la dernière en activité jusqu’à sa fermeture pour rénovation en 2004, ce qui permettra par la suite la mise en place du nouveau réseau du tramway de Marseille et la ligne 1

Anse de Maldormé

L’Anse de Maldormé à Malmousque…avant et après…mais plusieurs cabanons (plus à gauche, hors photo) ont déjà été détruit à partir de 2014 et d’autres ont suivis tel que le bleu et blanc sur la photo qui n’existe plus, à cause ou grâce selon votre avis de l’application de la loi littorale

Anse du Prophète

L’Anse du prophète avant qu’elle ne devienne une plage…et au fond le plus bel hôtel de l’époque à Marseille, La Réserve, disparu aujourd’hui, dont le vivier à homards plus bas au bord de l’eau est à présent la piscine du Club les Dauphins !

Esplanade du J4

L’Esplanade du J4 maintenant et à l’époque des Pierres Plates. Un lieu de baignade et de bronzette sur la rive nord du Lacydon, nommé ainsi à cause d’enrochements légèrement inclinés qui, à partir des années 1850, bordent le canal Saint-Jean reliant le Vieux-Port au nouveau port. Depuis 1930 le lieu s’est transformé et déplacé et l’appellation est restée.

Bonneveine

Un Avant / Après très pointu spécial initiés ! L’Amical Bar à Bonneveine dans les années 50 et aujourd’hui. Cette patte d’oie particulière a de tous temps été appelée la bifurcation de la « caisse de mort » par les habitants !

Rue de la République

Dès 1840, Marseille lance un programme de grands travaux sans précédent dans l’histoire de la ville.  De 1862 à 1867 la rue Impériale est au centre de ce développement urbain. Le projet ? réaliser une artère majeure qui reliera le Vieux Port au nouveau port de marchandises. Le percement de cette artère sera réalisé dans le délai record de 24 mois et en 1864, l’un des plus grand chantiers du XIXème siècle est inauguré.

La Plage du Prophète

La Plage du Prophète à l’époque de l’Anse, sans sable blanc, des petits cabanons, et des messieurs en redingote et hauts de forme.

Jean-claude Gaudin

Oh non ! Et si ! J’étais d’humeur taquine avec un avant-après qui ne traite pas d’urbanisme…quoi que ! on a bel et bien affaire à un monument du paysage marseillais !

la canebière autrefois à Marseille

La Canebière

La Canebière au temps des cinémas, salles de spectacles, grandes brasseries et du tramway jusqu’au Vieux-Port

La Pointe Rouge

La Pointe Rouge à l’époque ou le tramway venait jusqu’ici…ça fait rêver !

Le Vallon des Auffes

Le Vallon des Auffes, autrefois, épuré, sans ses 2 immondes barres d’immeubles de 69 mètres de haut, « La Grande Corniche », imaginées par l’architecte Louis Olmeta en 1964.

Close