Catégorie : Football & OM
Arrondissement : 7ème

L’US Endoume Marseille Catalans est un club de football marseillais fondé en 1925 par trois endoumois à savoir messieurs Oliveri, Mazzela, et Cesario. Le club dont les couleurs historiques sont le rouge et le noir est encastré entre le port, la plage et Notre Dame de la garde présente sur le blason du club.

Genèse du club (1925-1979)
L’Union Sportive Marseille Endoume Catalans, de son nom entier est le troisième club de Marseille après le grand frère de l’Olympique de Marseille en Ligue 1, et Consolat Marseille en National. En 1942, Mazzela, un des membres fondateurs, devient président du club. C’est en 1952 que le club passe du rouge au rouge et noir pour les couleurs de ses maillots.

À sa tête, un président a marqué l’histoire du club par son charisme et son courage durant la Seconde Guerre mondiale : Francis Di Giovanni (1972-1998). Il restera à son poste jusqu’à son décès en décembre 1998. Le stade de football du club porte d’ailleurs son nom.

C’est en 1979 que l’US Endoume Marseille fusionne avec le FC Catalans, club des quartiers Sud de la ville, pour former l’USMEC. En mars 1988, le club alors en DH, a notamment remporté un 32e de finale de la Coupe de Francecontre l’AS Cannes qui évoluait à l’époque en D1.

Montée en Division 3 (1990-1992)
L’équipe coachée par Léon Galli avec dans les rangs Laurent Spinosi, le buteur marseillais Pierre Frigout ou encore Marcel De Falco termine championne du groupe H de Division 4 et monte en Division 3 groupe Sud pour la saison 1990-1991.

Le 19 mai 1991, lors d’un match au stade Vélodrome perdu contre Grenoble sur le score de 2 buts à 0, Endoume rate de peu la montée en Division 2 en terminant troisième derrière la réserve de Montpellier HSC et le FC Grenoble, niveau qu’aucun autre club marseillais excepté l’Olympique de Marseille n’a encore pour l’instant atteint. Seul Consolat évoluant en National pour la saison 2014-2015 peut songer à y parvenir.

Pour ce faire, le club peut compter sur sa notoriété afin de faire venir des partenaires pour ainsi augmenter le budget du club et parvenir aux objectifs fixés. Malgré un petit budget, le club de l’US Endoume, troisième club de Marseille gère 30 équipes, dont une majorité de jeunes de 4 à 18 ans, mais aussi des équipes de filles en moins de 16 ans et séniors et des équipes Cécifoot (malvoyant et non voyant).

Rétrogradation en National 3 (1992-1996)

Stade Di Giovanni 

Après trois saisons passées à ce niveau, le club marseillais entraîné par Jean-Marc Pilorget descend en National 3 lors de la saison 1992-1993. En 1995-1996, pour la première fois de l’histoire, lors du 32e de finale de la Coupe de France, Endoume alors en National 3 affronte le grand frère de l’Olympique de Marseille au stade Vélodrome devant près de 10000 spectateurs le 13 janvier 1996. C’est l’OM alors entraîné par Gérard Gili qui remporta la rencontre sur le score de 2 à 0 face aux joueurs endoumois entraîné par José Anigo.

Après cette période faste, le club retombe dans l’anonymat du CFA 2 mais il n’en reste pas pour autant ambitieux comme l’expliquait le regretté Francis Di Giovanni à l’époque président du club depuis 27 ans :

« Notre vocation n’était peut-être pas de monter en Division 2 lorsque nous en avons eu la possibilité. À l’époque de Rolland Courbis, ce n’était que du plaisir. Je ne sais pas si nous aurions eu assez de ressources pour bien vivre en D2. Mais vous savez, dans le football, de nos jours, il ne faut préjuger de rien. Notre ambition, cette saison est de se maintenir. Notre recrutement a été à la hauteur de nos moyens, c’est-à-dire assez restreint. Nous essaierons surtout d’amener nos équipes de jeunes à franchir le rubicon des championnats nationaux. »

Car si l’USMEC a comme vocation d’accueillir en son sein la population des jeunes des quartiers de Marseille, elle a aussi à faire vivre une équipe première à un niveau National.

Les années CFA (1997-2007)

Promu de CFA 2 en CFA après la saison 1997-1998 après avoir fini second derrière Valence, Di Giovanni souhaitait que son club fasse un petit tour en National. « Mon rêve serait évidemment de jouer en National. Pour Endoume, ce serait une forme d’apothéose. Mais la réalité, c’est tout faire pour conserver un niveau national à un maximum de nos équipes. » Pour cela, Léon Galli est alors revenu aux affaires. C’est lui qui avait conduit l’équipe en CFA lors de sa première saison d’entraîneur.

À l’issue de la saison 2000-2001, Endoume accède au Championnat de France Amateur et y jouera jusqu’en mai 2007 où le club connait une dernière place au classement synonyme de relégation en Championnat de France amateur 2.

Stagnation en Division d’Honneur (2009-2017)

Après deux saisons passées en CFA 2, le club descend une nouvelle fois et rejoint le championnat de la Division d’Honneur en 2009. Lors de la saison 2010-2011, l’USMEC finit à la onzième place du championnat et descend en Division d’Honneur Régionale, l’équivalent de la 7e division. En 2013, le nouveau président Patrick Michelucci, enfant du quartier, succède à Robert Lubrano di Sbaraglione qui était le président depuis 1999 à la suite de la disparition de Francis Di Giovanni. « Objectif : le CFA d’ici 4 à 5 ans » dixit Patrick Michelucci.

Ce dernier souhaite mélanger les jeunes joueurs de l’équipe fanion à des joueurs expérimentés habitués aux joutes de la Division d’Honneur. La priorité est de redonner des moyens en plus pour la formation. Le club compte 500 enfants sur près de 600 licenciés dont une section Cécifoot. Ainsi, l’USMEC peut compter sur un réservoir de joueurs importants. Il a également un objectif de jouer un rôle social en faisant venir des gens au stade car Marseille est une ville qui aime profondément le football, celui-ci est ancré dans l’ADN de la ville.

Le club remonte en Division d’Honneur à l’issue de la saison 2013-2014

Remontée en National 3 (depuis 2017)

La saison 2016-2017 est une grande réussite pour l’entité marseillaise : le club finit second de Division d’Honneur derrière l’AS Cannes et obtient ainsi son ticket pour l’étage supérieur, le National 3, pour la saison 2017-2018. En outre, les hommes de Grégory Poirier remportent leur quatrième Coupe de Provence de l’histoire du club en battant en finale un autre club marseillais, le SMUC, sur le score de 3-0.

Le club des Catalans a signé en juin 2017 une convention avec l’Olympique de Marseille dans le cadre du projet « OM Next Generation Champion« .


SOURCES Wikipédia
PHOTOS Dominique Milherou Tourisme-Marseille.com

FICHE A SUIVRE
Dominique
Avis
Pas d'avis pour le moment. Vous souhaitez être le premier ?
Laisser votre avis
VOTRE NOTE:

Laisser un commentaire

Autres fiches